Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Étude des facteurs culturels et sociaux dans l'abandon du processus de succession au sein des entreprises agricoles familiales : analyse des logiques et des stratégies des partenaires à partir de la perspective des prédécesseurs familiaux

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Handfield, Mario (2006). Étude des facteurs culturels et sociaux dans l'abandon du processus de succession au sein des entreprises agricoles familiales : analyse des logiques et des stratégies des partenaires à partir de la perspective des prédécesseurs familiaux. Thèse. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département sociétés, territoires et développement, 955 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (59MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette thèse vise à comprendre les logiques des acteurs familiaux dans le cadre de la réalisation
d'un processus de succession à la tête de l'exploitation agricole, ainsi que les stratégies qui en
découlent et les dynamiques et contextes dans lesquels les pratiques sociales et les représentations
culturelles s'inscrivent. Pour ce faire, un échantillon de 23 cas a été constitué et c'est le discours
des parents prédécesseurs qui a été analysé. En outre, la thèse cherche à montrer comment se
construit le processus d'abandon de la succession familiale à travers ces logiques, dynamiques,
stratégies et contextes. Ce sont donc des cas d'abandon du processus de succession familiale qui
ont été observés. Dans cette optique, l'analyse s'intéresse principalement aux aspects culturels et
sociaux de la question. La compréhension des changements, tensions et ruptures qui surgissent au
cours du processus de succession est mise en évidence, principalement par une approche sociohi
storique, en vue de saisir le sens des difficultés et impasses dans lesquelles se retrouvent les
protagoni stes familiaux et qui les amènent à considérer l'abandon du processus successoral et le
démantèlement des entreprises comme des solutions à leurs problèmes.
La recherche se veut qualitative et exploratoire et procède par une analyse inductive du contenu
des discours parentaux. Néanmoins, la démarche de recherche, qui se veut analytique plutôt que
synthétique, a permis de mettre au jour huit grandes sphères autour desquelles s'élaborent des
logiques de pensée et des stratégies d'action. Ces sphères ont trait à la famille, à l'identité, au
patrimoine, à la gestion, à l'entreprise, aux affaires, aux échanges et aux finalités. Elles
recouvrent et découpent différents aspects, notamment dans leurs dimensions sociales et
culturelles, liés à un degré ou un autre à la préparation, à la réalisation ou à l'abandon de la
succession familiale.
L'analyse montre que le processus de succession familiale au sein des entreprises agricoles est
fragilisé par différents courants idéologiques qui le traversent: la négation de la réalité familiale
de l'entreprise agricole et l'adoption de pratiques mal adaptées à la nature de la ferme familiale;
le déséquilibre qui s'ensuit entre les logiques structurantes du processus de succession; la
dévalorisation du métier d'agriculteur et d'agricultrice chez les jeunes issus du milieu agricole; la
réduction du processus de succession familiale à un processus d'établissement; la désarticulation
des processus d'établissement, de transfert, de retrait et de reprise qui s'ensuit; la perte des
repères sociaux et culturels qui incitent à la transmission du patrimoine agricole; l'introduction de
stratégies et conventions qui dérégulent les échanges familiaux et d'affaires; l'émergence de
représentations qui rendent légitime le démantèlement de l'exploitation agricole, etc. D'une part,
les logiques et stratégies traditionnelles d'exploitation et de reproduction de la ferme familiale
sont fortement mises à mal par des pressions extérieures contradictoires (économiques, politiques,
sociales et environnementales) et par les aspirations modernes de la classe agricole. D'autre part,
les représentations culturelles et les pratiques sociales adoptées pour s'adapter au changement
ressemblent parfois à des bricolages qui dénaturent la réalité des fermes familiales et inscrivent
beaucoup de familles agricoles dans une crise d'identité profonde qui conduit à l'abandon du
processus de succession et au démantèlement de l'entreprise agricole.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Thèse)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Jean, Bruno et Parent, Diane
Information complémentaire : Thèse présentée à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du Programme conjoint de doctorat en développement régional. Publié aussi en version papier.
Mots-clés : Agriculture Agricole Abandon Demantelement Succession Ferme Entreprise Famille Patrimoine Bien Transmission Transfert Reprise Retrait Identite Strategie Gestion Administration Exploitation Releve Retraite Bas-Saint-Laurent Cote-du-Sud
Départements et unités départementales : Département sociétés, territoires et développement > Développement régional
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 08 févr. 2011 14:17
Dernière modification : 14 mars 2016 19:52
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/107

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt