Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Le travestissement féminin dans L'héroïne mousquetaire, histoire véritable (1677-1678) de Jean de Préchac / Héroïne mousquetaire, histoire véritable (1677-1678)

Desrosiers, Mylène (2013). Le travestissement féminin dans L'héroïne mousquetaire, histoire véritable (1677-1678) de Jean de Préchac / Héroïne mousquetaire, histoire véritable (1677-1678). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 165 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L'héroïne mousquetaire, histoire véritable de Jean de Préchac est une nouvelle parue en quatre parties entre 1677 et 1678. Cette oeuvre peu connue mérite d'être relue non seulement pour ses qualités littéraires mais aussi parce qu'elle traite du travestissement de manière originale. En effet, du point de vue thématique, le travestissement évoque le théâtre et les nombreux jeux identitaires qu'il exploite abondamment. Tout au long de l'oeuvre, des passages rappellent cette filiation générique, notamment en liant la nouvelle à la comédie et à la tragédie, que ce soit en permettant à Christine de Meyrac de devenir une véritable comédienne qui évolue sur le scène du monde, ou en transformant le lecteur en spectateur, adoptant alors la position du témoin privilégié des aventures de l'héroïne mousquetaire. Selon la topique narrative, le thème du travestissement est exploité à son plein potentiel. De fait, il se complexifie au fil du récit, mettant ainsi en relief la « performance » de Christine de Meyrac, il se dédouble pour amener l'héroïne à jouer plusieurs personnages et pour en obliger d'autres à jouer la comédie malgré eux, il met en scène des interdits, comme celui de l'homosexualité, etc. De plus, le thème littéraire du travestissement n'est pas sans faire référence à la rhétorique des passions en vigueur au XVlf siècle. Celle-ci permet de lire les passions qui se peignent sur le corps et le visage et de déceler les mouvements de l'âme qui s'impriment sur le corps. Pour un personnage travesti, connaître ce savoir est essentiel s'il désire maîtriser les signes des passions qui paraissent à la surface du corps, et modifier son comportement ou son allure en général afin d'éviter d'être reconnu. Dans ce mémoire, les transformations physiques perceptibles par autrui sont analysées en regard des deux plus grands intérêts du personnage principal, soit l'amour et sa ferveur pour le métier des armes. Enfin, notre étude de L'héroïne Mousquetaire souhaite redonner à l'auteur Jean de Préchac ses lettres de noblesse, démontrer qu'il est un écrivain surprenant, et qu'il est essentiel de le repositionner dans le champ littéraire par rapport aux nouvellistes qui lui sont contemporains. -- Mots clés : littérature, XVIIe siècle, nouvelle, travestissement, théâtre, femme, passions. --ABSTRACT: Jean de Préchac's L'héroïne mousquetaire, histoire véritable is a four-part short story published between 1677 and 1678. This little-known work deserves to be reread not only for its literary qualities but also because it deals with the theme of transvestism in an original way. From a thematic point of view, travesty evokes theater and the many ways it extensively exploits identity plots. Throughout the work, passages recall this filiation by linking short story to comedy and tragedy, either by allowing Christine Meyrac to become an actress who plays as if the world was a stage, or transforming thereader into a spectator and a privileged witness to the adventures of the musketeer heroine. According to the topical narrative, the theme of transvestism is exploited to its full potential. As the story unfolds, it becomes more complex, thus highlighting Christine de Meyrac's scenic performance. It also splits to bring the heroine to perform several characters and to compel others to play comedy in spite of themselves. Finally, it stages deviant behaviours such as homosexuality. In addition, transvestism as a literary theme is directly linked to the Rhetoric of the Passions that thrives in the seventeenth century. For a transvestite character, such knowledge is essential if he wishes to control the bodily signs of passions and modify its behaviour or its appearance to avoid being unmasked. This philosophical theory states that one's emotions and feelings emanating from its soul can be perceived as they are depicted on its and body and face. In this dissertation, the physical changes perceived by others are analyzed in light of the two greatest interests of the main character, namely love and her inclination for the profession of arms. To finish, this study of L'héroïne Mousquetaire aims to give back its surprising author, Jean de Préchac, the place he rightfully deserves in the literary field, amongst his contemporaries. -- Key Words : literature, seventeenth century, short story, transvestism, theatre, woman, passions.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Roy, Roxanne
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en Lettres en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Travestisme Travestissement Femme Passion Identite Sexuel Genre Litterature Francais Nouvelle 17s
Départements et unités départementales: Département de lettres et humanités > Lettres
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 févr. 2015 16:39
Dernière modification: 06 févr. 2015 16:39
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/945

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt