Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les acteurs de l'économie sociale dans une perspective de développement par le bas : une étude comparative

Couspeyre, Ophélie (2013). Les acteurs de l'économie sociale dans une perspective de développement par le bas : une étude comparative. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département sociétés, territoires et développement, 267 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (73MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Le but de la présente recherche est de mettre en évidence l'engagement et les pratiques des acteurs de l'économie sociale pour comprendre leur influence et leur contribution à l'émergence d'un nouveau modèle de développement par le bas. Pour ce faire, l'auteure adopte une méthodologie essentiellement qualitative, reposant sur une analyse thématique d'entretiens semi-dirigés effectués auprès de dirigeants, de bénévoles, mais aussi de partenaires de trois coopératives de solidarité et trois centres de la petite enfance. Elle tente dans un premier temps d'analyser la manière dont ces entreprises actualisent les principes et les valeurs de l'économie sociale à travers leur pratique. En se concentrant principalement sur les témoignages des bénévoles et des dirigeants, elle met en évidence, dans un deuxième temps, les motivations les poussant à s'engager dans ces entreprises. Finalement, elle s'attache à découvrir la perception des acteurs à l'égard des retombées et des impacts de ces entreprises sur le territoire. Les principes et les valeurs de l'économie sociale semblent être très bien intériorisés par l'ensemble des entreprises à l'étude, il reste tout de même que leur actualisation demeure complexe, pour certains d'entre eux, notamment la participation des membres à la vie démocratique et l'autonomie de gestion. On observe, dans un deuxième temps, que les motivations altruistes et personnelles ont poussé les bénévoles à s'engager dans ce secteur alors que l'ambition professionnelle, l'intérêt personnel pour le domaine, mais également l'anticipation d'un enrichissement personnel furent des éléments motivants pour les dirigeants. L'auteure met en relief par ailleurs que cet engagement est une démarche enrichissante à de nombreux égards. Finalement, au-delà de certains discours, l'ensemble des acteurs a mis en évidence l'utilité sociale de ces entreprises à travers la perception de leurs impacts et de leurs retombées sur le territoire. Ainsi, ces constats mènent l'auteure à conclure que ces initiatives sociales questionnent ouvertement la place de l'économie dans nos sociétés, dans la mesure où ces acteurs réarticulent l'économique dans le social, où ils démontrent qu'il est possible d'entreprendre autrement et où ils font la preuve des impacts économiques, sociaux et territoriaux de ces initiatives sociales. C'est en ce sens que ces entreprises participent pleinement à mettre en place un nouveau modèle de développement en étant partie prenante d'une économie plurielle. -- Mots clés : Économie sociale, engagement, développement par le bas, utilité sociale, économie plurielle, État, secteur privé, coopérative de solidarité, centre de la petite enfance. --ABSTRACT: The aim of this research is to underline the commitment and practices of actors of social economy, in order to understand their influence and contribution to the emergence of a new model of bottom up development. To do so, the author takes on a methodology, mainly qualitative, based on a thematic analysis of semi-directed interviews with managers, volunteers and also partners of three solidarity cooperative and three early childhood centres. The author attempts, on the one hand, to analyse the way in which these businesses put into practice the tenets and values of social economy through their actions. On the other hand, by concentrating on the testimony of volunteers and managers, she highlights the motivations which push them to commit to the social firms. Finally, she focuses on the actors' perceptions regarding the fallouts and impacts of these firms on the territory. The tenets and values of social economy seem to be weIl integrated by the firms, although for sorne of them, such as the members' participation to democratic life or managerial autonomy, the actualisation remains complex. One note that the altruist and personal motivations triggered the volunteers to commit themselves to the firms, whereas, professional ambition, interest in the field and also anticipation of a personal fulfilment appealed to the managers. The author emphasizes that this commitment is a rewarding process in many respects, and she adds that, beyond certain speeches, the actors showed the social utility of these companies. Thus, the results lead the author to conclude that those social initiatives question openly the place of economy in our society, in so far as the actors re-connect the economic sphere into the social sector; hence, they demonstrate that it is possible to go into business differently, highlighting the economic, social and territorial impacts of these social initiatives. In this respect, those companies participate fully to instate a new model of development by being involved in a plural economy. -- Key words : Social economy; the social economy actors; commitment; bottom up development; social utility; plural economy; state; private sector; solidarity cooperative; early childhood centre.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Fournis, Yann
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en développement régional en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Economie Sociale Regionale Engagement Developpement par le bas Etat Secteur Prive Cooperative Solidarite Centre Petite Enfance Cpe Garderie Bas-saint-laurent
Départements et unités départementales: Département sociétés, territoires et développement > Développement régional
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 févr. 2015 16:21
Dernière modification: 06 févr. 2015 16:21
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/942

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt