Collections de documents électroniques
RECHERCHER

De l'épuisement à la re-con-naissance de soi : une analyse phénoménologique du vécu d'une personne prosopagnosique

Synnott, Isabelle (2012). De l'épuisement à la re-con-naissance de soi : une analyse phénoménologique du vécu d'une personne prosopagnosique. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 167 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Victime d'un traumatisme cérébral à l'âge de trois mois, j'ai grandi avec l'incapacité à reconnaître les visages familiers, y compris le mien. Imaginer faire face à un étranger à chaque fois que vous apercevez votre réflexion dans un miroir ou l'angoisse d'une enfant n'arrivant pas à reconnaître ses parents d'un instant à l'autre ... Cette incapacité, appelée «prosopagnosie », cause par moments une profonde détresse. Jeune adulte, j'ai cherché à vivre comme une personne « normale », à conquérir mon stress et à percer dans ce monde où règne la performance. Reconnaissant de moins en moins mes besoins, je me suis « brûlée ». Amorçant un retour sur le marché du travail, je me suis inscrite au programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales à l'UQAR pour renouveler mes pratiques de vie et éviter un autre épuisement. C'est à travers l' écriture phénoménologique de moments biographiques intenses et de dialogues réflexifs que je mis d'abord au jour le processus m'amenant à empiler mes besoins de performance et de reconnaissance sous la forme d'une pyramide inversée, susceptible de s'écrouler à tout moment. Par le dessin, la cuisine, l'écriture romancée et poétique, j'appris à « trouver le point qui ne bouge pas » (Singer, 1996) en temps de stress et à m'accueillir sans jugement. Ainsi, en me « racontant autrement », j'établissais le pivot central de ma nouvelle pratique de vie, que j'ai appelée l'accueil réceptif. L'usage d'outils d'expression créative m'amena aussi à modifier mes stratégies de reconnaissance, basées sur un critère de mêmeté, pour adopter un rapport de fidélité à moimême. Ainsi, je créai les conditions facilitant ma reconnaissance physique et psychique tout en trouvant l'équilibre nécessaire pour éviter un nouvel épuisement. --ABSTRACT: Victim of a traumatic brain injury at the age of three month, I grew up with the inability to recognize familiar faces, including my own. Imagine facing a stranger each time you look at your reflection in a mirror or the anxiety of a child unable to recognize her parents from one moment to the next... This inability, known as "prosopagnosia", at times causes profound distress. As a young adult, I sought to live as a "normal" person, to overcome my stress, and to find my place in a world driven by performance. Overtime, I increasingly neglected my needs. Exhaustion overtook me. Upon returning to the workforce, I enrolled into the MA program of psychosocial practices studies at UQAR to review my life practices and prevent on other burnout. Through phenomenological writing of intense biographical moments and reflexive dialogues, I first established the process motivating me to pile up my needs for performance and recognition into an inverse pyramid, at risk of crumbling at any time. Drawing, cooking, and writing fiction as well as poetry taught me to "find the place that does not move" (Singer, 2006) during stressful times. I also learned to accept myself without judgements. Thus, by "recounting myself differently", I was establishing the foundation of my renewed life practice, which I named "receptive recognition". The use of creative expression methods also brought me to modify my recognition strategies, based upon similarities criteria, to adopt a rapport of fidelity to who I am. As a result, I was developing the best conditions to facilitate my physical and psychological recognition. I was also finding the necessary equilibrium to prevent another burnout.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Pilon, Denise
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Soi Reconnaissance Identite Psychologie Handicap Handicape Prosopagnosie
Départements et unités départementales: Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 23 janv. 2015 14:08
Dernière modification: 09 févr. 2015 16:53
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/931

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt