Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Portrait de la compétence à enseigner la grammaire nouvelle : le cas des futurs enseignants du préscolaire et du primaire

Labrie, Marie-Andrée (2012). Portrait de la compétence à enseigner la grammaire nouvelle : le cas des futurs enseignants du préscolaire et du primaire. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de l'éducation, 373 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (42MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Cette étude vise principalement à enrichir le portrait d'éléments de la compétence des futurs enseignants du primaire à enseigner la grammaire nouvelle. Ce faisant, nous avons, dans le cadre théorique, donné une définition à la grammaire nouvelle, en réalisant notamment un détour par l'histoire de la grammaire scolaire et par la grammaire traditionnelle. Nous avons ensuite circonscrit l'idée de compétence des futurs enseignants du primaire à enseigner la grammaire. Également, une recension des écrits permit de mettre en lumière certains manques de connaissances et d'établir la problématique de la recherche. Par la suite, un questionnaire prétest fut distribué à 72 étudiants en début de formation à l'enseignement primaire et un post-test, à 53 étudiants en fin de formation. Les résultats révèlent que les représentations de la grammaire nouvelle des futurs enseignants subiraient certains changements entre la première et la dernière année du baccalauréat. Les finissants seraient moins nombreux à affirmer ignorer ce qu'est la grammaire nouvelle et ils accorderaient plus d'importance à la syntaxe et la ponctuation. Néanmoins, ils présenteraient des conceptions finales peu élaborées; ils conserveraient une vision très normative de la grammaire et l'orthographe grammaticale occuperait une large place au sein de leurs représentations. Les finissants feraient également état de conceptions erronées. Également, le niveau de connaissance de certains savoirs curriculaires de grammaire nouvelle des participants serait plus élevé à la fin du baccalauréat qu'au début de celui-ci. Il en va de même pour leur niveau de connaissance de certains savoirs disciplinaires. Cependant, le niveau atteint par les finissants reste très peu élevé. Finalement, le niveau de maitrise de l'orthographe en situation d'écriture spontanée des futurs enseignants ne connaitrait pas d'évolution entre le début et la fin du baccalauréat. Il ressort de cette étude que les futurs enseignants du primaire présenteraient d'importantes faiblesses quant à certains éléments de la compétence à enseigner la grammaire. Quelques suggestions ont notamment été formulées à l'endroit des universités: l'ajout de cours obligatoires liés à la grammaire nouvelle ainsi que des mesures ne permettant plus aux futurs enseignants de trainer des lacunes langagières tout au long et audelà de leur formation universitaire.-- ABSTRACT: This study mainly aims to enlighten the portrait of some elements in the competence of teaching the new grammar at the elementary school level. In doing so, we have, in the conceptual framework, given a definition to the new grammar taking a detour via the history of the grammar taught in school as weil as the traditional one. Then we have limited the idea of competence of future elementary school teachers regarding teaching grammar. Also, inventory in the writings has allotted to highlight some lacks of knowledge and then establish the problematic of the research. Afterwards, a questionnaire was handed out to 72 students in the first year of their teaching bachelor degree and then to 53 of them in their second year. The results reveal first that the representations of the new grammar of the new teacher would be subject to changes between the first and the second year of the bachelor. Less graduated students would claim ignorance of the new grammar and would grant more importance to syntax and punctuation. Nonetheless, they would present not quite elaborated final concepts and would keep a very normative vision of grammar. Spelling grammar would cover a vast part in their representations. The graduating student would also show a state of erroneous conceptions. Moreover, the participants' level of learning in some curricular knowledge of the new grammar would be higher at the end of the bachelor compared to the beginning. The situation is the same regarding disciplinary knowledge. Nevertheless, the level reached by the graduating students remains very low. Finally, at the end of their degree the new teachers will not have increased their level of spelling in spontaneous writing; therefore, they will not display any evolution. This study brings out the following: future elementary school teachers would suffer major weaknesses concerning some elements of competence in teaching grammar. Suggestions have been proposed to Universities: addition of required courses related to the new grammar as weil as measures to prevent future teacher to cling to language deficiency.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Beaudoin, Isabelle
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Huot, Jean-Claude
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Futur Enseignant Prescolaire Primaire Competence Enseignement Francais Grammaire Nouvelle
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 12 janv. 2015 21:09
Dernière modification: 12 janv. 2015 21:09
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/886

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt