Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Effets des expositions aux herbicides atrazine et glyphosate sur des larves d'épinoches à trois épines, Gasterosteus aculeatus

Le Mer, Charline (2009). Effets des expositions aux herbicides atrazine et glyphosate sur des larves d'épinoches à trois épines, Gasterosteus aculeatus. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 121 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

L'atrazine et le glyphosate sont parmi les herbicides les plus utilisés au Canada, cependant il y a relativement peu d'information concernant leur toxicité sur les poissons marins juvéniles. Nous avons sélectionné l'épinoche à trois-épines (Gasterosteus aculeatus) comme une espèce sentinelle pour l'estuaire du Saint-Laurent puisqu'il se reproduit dans des habitats cotiers sensibles durant l'été, la saison forte de l'utilisation des herbicides. De plus, les épinoches présentent des biomarqueurs pour les effets des contaminants à la fois estrogéniques (vitellogénine, VTG) et androgéniques (Spiggin, SPG). Des épinoches adultes collectées à un site de référence se sont reproduites au laboratoire et les oeufs fertilisés ont été incubés jusqu'à l'éclosion. Les larves d'épinoches «24 h) ont été exposées pendant 42 jours à quatre concentrations (0.1, 1, 10 et 100 J.lg/L) d'atrazine (ATR) et de glyphosate (GLY), à un témoin eau de mer, à un témoin solvant (acétone) et à deux témoins positifs pour les effets estrogéniques (0.05 J.lg/L éthinylestradiol, EE2) et androgéniques (3 J.lg/L dihydrotestostérone, DHT). Les survivants ont été mesurés (longueur, poids humide) puis conservés pour les analyses biochimiques de VTG et SPG. Il n' y avait pas d'effet significatif des expositions d' ATR et de GLY sur la survie ou la croissance larvaire, bien que la croissance était réduite à l , lO et 100 J.lg/L d'atrazine et montrait une légère dose-réponse. L'exposition à 3 J.lg/L DHT a eu un effet significatif sur la croissance (longueur du corps) mais n'a pas induit la SPG, possiblement à cause de la dégradation après le renouvellement de 24h. La VTG a été induite dans les larves exposées à l'EE2, cependant ni l'ATR et le GLY n'ont induit la production de VTG et de SPG. Nous concluons que ces herbicides ne montrent pas d'effets estrogéniques ou androgéniques sur de jeunes stades de vie d'épinoches à des concentrations environnementales réalistes.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Roy, Robert
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Pellerin, Jocelyne
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en océanographie. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Epinoche Trois Epine Gasterosteus Aculeatus Larve Effet Toxicite Exposition Herbicide Atrazine Glyphosate
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 10 févr. 2011 13:54
Dernière modification: 10 févr. 2011 13:54
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/86

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt