Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Diagnose écologique du lac Landry de la réserve faunique Duchénier

Boudreau, Amélie et Boutin, Anaïs et Cyr, Ann-Eileen (2003). Diagnose écologique du lac Landry de la réserve faunique Duchénier. [Monographie]

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Une diagnose écologique a été réalisée au lac Landry dans la réserve faunique Duchénier le 7 et 8 septembre 2002. L’objectif de cette étude était de caractériser la situation du lac Landry afin de parfaire les connaissances de ce plan d'eau et d’évaluer son potentiel pour l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). À la lumière des informations recueillies et des résultats obtenus, quelques recommandations ont été émises afin de maintenir et d’améliorer le rendement de ce plan d’eau. Des paramètres ont été évalués pour qualifier le milieu physique soit, la bathymétrie, la physico-chimie et l’inventaire des sites de fraie de l’omble de fontaine. L’inventaire ichtyologique, les descripteurs biologiques et les données de l’exploitation par la pêche sportive ont quant à eux fourni des informations permettant de définir le statut de la communauté ichtyenne. Pour ce qui est de la bathymétrie et de la physico-chimie, le lac Landry rassemble les principales conditions nécessaires à l’omble de fontaine : eaux peu profondes (zones 0-6 m de 84,7%), pH relativement près de la neutralité (7,5 à 8,2), eaux claires et bien oxygénées en surface ainsi qu’une zone plus profonde (8-10 m) servant de refuge en période de réchauffement de l’eau. Le lac Landry semble présenter, en général, un bon potentiel de sites de fraie pour l’omble (présence de gravier et galet). Au total, six espèces ont été recensées par les pêches expérimentales, regroupant un salmonidé et cinq cyprinidés. L’abondance relative de l’omble représente 59,1 %, (CPUE 28,5 individus/nuit-filet et BPUE 5,46 kg/nuit-filet). La communauté ichtyenne du lac Landry est donc principalement composée d’ombles de fontaine. Les autres espèces vivant en sympatrie avec celui-ci peuvent exercer une compétition au niveau des ressources alimentaires. Pour ce qui est des statistiques de pêche, suite à des années où la récolte dépasse 600 individus, on observe une baisse importante de la récolte dans les années qui suivent. Les impacts de cette récolte sont compensés rapidement et la population peut se rétablir d’elle-même étant donné le bon potentiel du milieu. Afin d’offrir une qualité de pêche plus constante sans affecter le capital de la population, il est recommandé de limiter la récolte à 500 ombles par année soit un effort de pêche de 45 jours-pêche. De plus, l’augmentation des efforts pour diminuer le braconnage et une amélioration possible des sites de fraie sous certaines conditions sont également des interventions bénéfiques qui pourraient être envisagés pour améliorer le potentiel salmonicole du lac Landry.

Type de document: Monographie
Informations complémentaires: Travail réalisé dans le cadre du cours de gestion de la faune aquatique BIO-286-02 sous la supervision de Yves Lemay, Martin-Hugues St-Laurent.
Mots-clés: Diagnose Ecologique Ecologie Lac Landry Reserve Faunique Duchenier Omble de fontaine Salvelinus fontinalis
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie > Diagnoses écologiques
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 19 nov. 2013 14:44
Dernière modification: 19 nov. 2013 14:44
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/811

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt