Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les mouvements subaériens d'érosion des berges : étude de cas d'une berge en érosion, rivière Ouelle, Québec

Hamel, Valéry B. (2012). Les mouvements subaériens d'érosion des berges : étude de cas d'une berge en érosion, rivière Ouelle, Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 93 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Ce mémoire traite des processus d'érosion des berges en bordure des cours d'eau. Trois processus distincts agissent en interrelation et contribuent à l'érosion des berges: les mouvements de masse, l'érosion fluviale et les mouvements subaériens. Alors que la grande majorité des études traite de l'érosion fluviale et des mouvements de masse, cette recherche axe davantage sur les processus subaériens, moins bien documentés. En effet, les mouvements subaériens sont généralement considérés comme un mécanisme préparatoire affaiblissant la berge et facilitant l'érosion par les deux autres processus. Ainsi, cette étude examine les mouvements subaériens en tant que processus érosifs à l'aide d'observation in situ permettant de décrire et de quantifier leur contribution à l'érosion des berges. Pour ce faire, une berge en érosion sur la rivière Ouelle, Québec, est étudiée à l'aide de levés topographiques mensuels issus d'un LIDAR terrestre (Scan-station II de Leica). Les levés couvrent une période permettant de suivre l' évolution saisonnière des processus érosifs. De plus, une analyse qualitative des processus contribuant à l'évolution de la berge est tàite à l'aide d'une série photographique horaire issue d'une caméra automatisée installée en permanence sur le site. Les variations saisonnières des taux d'érosion liés aux mouvements subaériens sont mises en relation avec les données météorologiques d'Environnement Canada. Le suivi d'une berge en érosion montre que les mouvements subaériens peuvent représenter un processus érosif au même titre que les mouvements de masse et l'érosion tluviale lorsqu'observé sur une longue période de temps. Les variations temporelles soulignent l'importance de considérer les saisons pour mieux évaluer l'amplitude et la fréquence de la contribution des différents processus à l' érosion des berges.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Buffin-Bélanger, Thomas
Informations complémentaires: Mémoire présenté comme exigence partielle de la maîtrise en géographie.
Mots-clés: Erosion Berge Cours Eau Riviere-ouelle Quebec Province
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 10 juill. 2013 19:48
Dernière modification: 10 juill. 2013 19:49
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/732

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt