Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Distribution de l'épifaune associée à l'aquaculture de moule et estimation du flux génique de Mytilus edulis à l'aide de marqueurs microsatellites

Bergeron, Nathaël (2005). Distribution de l'épifaune associée à l'aquaculture de moule et estimation du flux génique de Mytilus edulis à l'aide de marqueurs microsatellites. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 54 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Cette étude porte principalement sur les espèces épifauniques associées à l'aquaculture de moule. La présence et la biomasse de ces espèces vont varier selon les régions géographiques et la connectivité entre ces sites dépend en partie du potentiel de dispersion des espèces ainsi que des caractéristiques hydrographiques du milieu. Le but de cette étude est de déterminer l'importance du développement de l'épifaune sur les structures d'élevages de moules dans le golfe du Saint-Laurent et d'évaluer le potentiel de dispersion entre les différents sites étudiés. Nous avons mis l'emphase sur la macrofaune sessile ayant un stade larvaire pélagique. Les sites à l'étude sont Belles-Amours (Qc), Havre-aux-Maisons (Qc), Tracadie Bay (lPE), St.Mary's Bay (lPE), Miramichi (NB) et Lamèque (NB). Afin de déterminer la dynamique temporelle, trois sessions d'échantillonnage ont eu lieu au cours de l'été et ont permis l'identification des espèces ainsi que leur biomasse retrouvée sur les boudins de moules adultes. Le flux génique a été mesuré a l'aide de microsatellites sur Mytilus edulis. En tout, 14 espèces ont été retrouvées sur les boudins. Seul le naissain de moules (Mytilus edulis) se retrouve partout alors que Tubularia larynx, Balanus crenatus et Crepidula fornicata sont les autres espèces les plus largement distribuées. On retrouve une biomasse plus importante et une plus grande biodiversité en novembre. Le maximum de biodiversité se retrouve à St- Mary's Bay (indice de Shannon de 0,752) en novembre. Les sites qui ont la plus grande biodiversité sont ceux où l'aquaculture est pratiquée de façon intensive depuis une plus longue période. L'optimisation des microsatellites s'est révélée plutôt décevante. Seulement deux des sept locus ont révélé un polymorphisme utile pour l'étude du flux génique entre les populations du Canada Atlantique. La valeur globale du Fst de 0,0066 indique un flux génique important entre les sites. L'analyse des microsatellites sur Mytilus edulis montre un déficit en hétérozygote au locus mgp,-6 avec un FIS de 0,3384 alors que la valeur du FIS au locus mgp,-5 est de 0,1227. L'absence de structure génétique chez les moules du golfe du Saint-Laurent devra cependant être confirmé par un plus grand nombre de marqueurs hypervariables.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Moule Bleu Mytilus Edulis Aquiculture Aquaculture Epifaune Flux Genetique Marqueur Microsatellite
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 10 févr. 2011 14:44
Dernière modification: 10 févr. 2011 14:44
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/66

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt