Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Accompagnement de processus de transcendance des souffrances transgénérationnelles engendrées par la violence de l'amour ; expérience d'une trajectoire singulière et plurielle

Tremblay, Linda (2008). Accompagnement de processus de transcendance des souffrances transgénérationnelles engendrées par la violence de l'amour ; expérience d'une trajectoire singulière et plurielle. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 350 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

La présente recherche constituée de sept chapitres, pose la question, comme son titre l' indique, de l'accompagnement de processus de transcendance des souffrances transgénérationnelles engendrées par la violence de l'amour. Elle suit l'expérience d'une trajectoire singulière et plurielle. Située dans le champ d'étude des pratiques psychosociales et inspirée de l'approche existentielle humaniste, cette recherche a été menée depuis une perspective globale et holistique en tenant compte de dimensions à la fois transculturelles, intrapersonnelles et intra-familiales, trans-générationnelles, somatiques, et spirituelles. Tel qu'explicité au chapitre premier, elle cherche à comprendre l'expérience de l'auteure, à la former et la transformer ainsi qu'à produire des connaissances issues d' un regard renouvelé sur sa vie personnelle et sa pratique professionnelle. L'ensemble des notions et concepts qu'elle porte est brièvement exposé au deuxième chapitre, soit dans le cadre théorique. Dans le troisième chapitre consacré à la méthodologie, l'annonce est faite d' une recherche interprétative. On y explique en quoi le choix du paradigme interprétatif a une portée herméneutique et phénoménologique et comment il a pu éclairer cette quête de sens, ce désir de comprendre certains phénomènes humains. Dans ces conditions, une stratégie narrative de recherche a été adoptée. C'est à ce moment que l'auteure introduit l'option d'une méthode heuristique soutenue par une approche autobiographique et symbolique qui a laissé place à une cueillette originale de données. Présentées aux quatrième et cinquième chapitres, ces données issues du journal de recherche de l'auteure sont effectivement constituées de divers textes relatant des fragments de sa vie personnelle d'une part et, d'autre part, de sa vie professionnelle. Ces écrits, élaborés au départ dans le but d' identifier les moments significatifs de sa vie, illustrent en fait son terrain de recherche. Ici, le sujet et l'objet de recherche ne faisant qu'un, au moment de l'analyse de ses données - en mode d'écriture (une méthode novatrice et créative signée Pierre Paillé) et en rapport dialogique (un emprunt à la linguistique qui pose les conditions de l 'analyse) - elle a pu identifier elle-même les thèmes majeurs émergés tout droit de ces processus d'écriture, thèmes qu'il lui fallait tenter d'interpréter. Or, tout au long du sixième chapitre, ces thèmes ont été scrutés à la lumière des connaissances actuelles grâce à des auteurs tels par exemple Boris Cyrulnik, Anne Ancelin- Schützenberger et bien d'autres encore, dans une démarche qui semble lui avoir donné des droits d'auteur sur sa vie. Comme elle l'explique elle-même: «En réfléchissant sur ces nouveaux éléments dont je disposais maintenant, j'ai produit de nouveaux textes interprétatifs qui m'ont permis d'aller encore plus loin dans l'analyse ... Ainsi, j'ai examiné la trajectoire de ma personnalité résiliente avec les impacts traumatiques que j'avais pu subir suite aux violences vécues; j'ai exploré l 'aspect trans-générationnel de ces souffrances, j'ai aussi analysé les résultats du processus de somato-psychopédagogie que j'avais entrepris pour changer ma relation au corps, et enfin j'ai fait un cheminement afin de situer l'amour dans ma vie. Si bien que l'articulation des découvertes sur ces thèmes choisis est devenue la clé de ma transfonnation, le leitmotiv de la transmutation de mes blessures sacrées, ma voie de passage. » Finalement, au dernier chapitre, l'auteure s'est mise à regarder l' influence qu' a eue l' idéologie féministe dans sa vie et à entrevoir ses limites. À partir de ses réflexions, elle a donc pu proposer quelques apports conceptuels quant à la problématique de la violence. Ceux-ci concernent notamment l'importance de l 'aspect trans-générationnel, la socialisation victimisante, la violence qui déborde des cadres hommes-femmes et la place de l'amour dans une quête de dignité. Par ailleurs, forte également de l'interprétation de sa propre expérience de transfonnation, elle a aussi amené quelques apports théoriques à la pratique de l'intervention psychosociale dans le domaine de la violence faite aux femmes et aux enfants.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Rugira, Jeanne-Marie
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Accompagnement Enfant Femme Feministe Intervention Pratique Psychosocial Recit Resilience Souffrance Vie Violence
Départements et unités départementales: Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 15 févr. 2011 19:18
Dernière modification: 15 févr. 2011 19:18
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/5

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt