Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Amélioration de la capitalisation des connaissances au sein des projets : proposition et validation d'une méthode de capitalisation continue

Andrieux, Renaud (2010). Amélioration de la capitalisation des connaissances au sein des projets : proposition et validation d'une méthode de capitalisation continue. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de la gestion du campus de Rimouski, 242 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (20MB)

Résumé

Depuis une trentaine d'années, on assiste au développement sans précédent du fonctionnement en mode projet des organisations qui s'accompagne malheureusement de certaines dérives. Il apparait clairement que les équipes projets adoptent une attitude prudente cherchant à limiter les risques à cause des objectifs serrés et de la peur des dépassements . Alors qu'elles utilisent et combinent des connaissances qui existent déjà dans l'entreprise, elles ne se soucient ni de la constitution de nouvelles connaissances, ni de leur capitalisation. Le management des connaissances devient alors une réponse privilégiée à cette situation. De plus, la littérature reconnait l'importance de l'articulation entre le management des connaissances et celui du projet, mais reste plutôt limitée quant à la proposition d 'actions à mettre en place. La solution la plus répandue à l'heure actuelle est le bilan de projet, mais il démontre de sérieux obstacles comme le manque de temps et de motivation des équipes lors de la clôture. Nombre de projets disparaissent alors en laissant peu ou pas de traces, et ne prennent ainsi plus part aux processus d'innovation de l'entreprise en l'occurrence l'émergence de nouveaux concepts ou produits. De manière exploratoire, nous avons alors cherché à définir une méthode de capitalisation se déroulant tout au long du projet, se substituant ainsi aux bilans. Nous proposons donc une méthodologie de suivie et de Capitalisation Continue des connaissances, nommée CaCo. Pour mener à bien notre recherche de type instrumental, nous avons utilisé une approche abductive en recourant notamment à trois études de cas pour « valider» et améliorer la méthode proposée. Pour la conception de la méthode, nous avons réalisé une recension des écrits dans plusieurs domaines de connaissances, tels que le management de projet, la gestion et la capitalisation des connaissances, l'innovation puis la gestion des risques. Enfin, nous avons pu examiner la pertinence de la méthode CaCo et de ces processus en analysant au sein de trois organisations la gestion de projet, le management des connaissances et leur articulation, et en recueillant les appréciations des personnes dédiées à ces tâches . Malheureusement, nous n'avons pu, par manque de ressources, vérifier si l'utilisation de la méthode permettait ou non d'améliorer la capitalisation des connaissances, et ainsi amener une gestion plus efficace et efficiente des projets pour l'organisation.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Urli, Bruno et Urli, Didier
Informations complémentaires: Mémoire de recherche présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de Maîtrise en gestion de projet. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: GESTION PROJET CONNAISSANCE CAPITAL INTELLECTUEL
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion de projet (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 22 sept. 2011 15:21
Dernière modification: 03 oct. 2013 13:01
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/409

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt