Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Stratigraphie, sédimentologie et dynamique d'un petit cône alluvial holocène du nord de la Gaspésie

Caron Fournier, Émilie (2009). Stratigraphie, sédimentologie et dynamique d'un petit cône alluvial holocène du nord de la Gaspésie. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 125 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Nombreux dans les Appalaches gaspésiennes, les cônes alluviaux constituent un lieu privilégié du stockage de l'information concernant l'évolution de leur bassin versant. Peu étudiés, ils présentent un risque naturel puisqu'ils évoluent principalement lors de pluies diluviennes. La présente étude analyse pour la première fois la structure interne d'un cône alluvial du nord de la Gaspésie dans le but de reconstruire sa mise en place et son évolution postglaciaire. Situé dans la vallée de l'Anse-Pleureuse, le cône repose sur une ancienne terrasse alluviale de la rivière principale. Deux petits torrents l'alimentent et plusieurs anciens chenaux sont visibles à sa surface. Une analyse morphométrique et dix-huit coupes stratigraphiques ont mené à une meilleure compréhension de son édification et de son évolution. Le cône de la vallée de l'Anse-Pleureuse a été mis en place par des écoulements hyperconcentrés générés lors de précipitations de forte intensité. La faible taille et la faible dénivellation de son bassin versant contribuent à augmenter la réponse hydrologique. Les dépôts observés dans les coupes sont massifs et mal triés; ils sont composés de fragments angulaires grossiers en contact les uns avec les autres entre lesquels on retrouve une matrice moyenne à grossière mal triée. L'activité du cône a récemment été influencée par trois événements extrêmes menant à des écoulements hyperconcentrés. Les datations effectuées suggèrent que l'édification du cône a débuté peu de temps après la déglaciation de la vallée et qu'elle s'est poursuivie, de façon discontinue, durant tout l'Holocène. La section centrale, où sont concentrées les seules datations 14C disponibles, semble avoir connu des périodes de sédimentation plus importantes, soit avant 9000 ans BP et après 5 000 ans BP. La migration des chenaux lors d'avulsions semble être la principale explication de l'évolution postglaciaire du cône. Ce projet de recherche établit les bases pour les futures études sur la dynamique des cônes alluviaux évoluant en milieu tempéré humide des Appalaches gaspésiennes.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Hétu, Bernard et Buffin-Bélanger, Thomas
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Cone Alluvial Holocene Structure Stratigraphie Sedimentologie Dynamique Evolution Gaspesie
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 juill. 2011 15:10
Dernière modification: 07 juill. 2011 15:10
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/406

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt