Collections de documents électroniques
RECHERCHER

La Valse des ombres, autofiction suivi de Y a-t-il une limite à l'interprétation? : réflexion critique autour de la problématique de l'autofiction

Marquina, Marie-Andrée (2009). La Valse des ombres, autofiction suivi de Y a-t-il une limite à l'interprétation? : réflexion critique autour de la problématique de l'autofiction. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 119 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Emma, Billy et une narratrice inconnue deviennent amis après que leurs destins se furent croisés par hasard. Ce triangle amoureux qui, au départ, ne devait pas en être un, a causé des ravages dans les liens d'amitié qui s'étaient tissés entre eux. L'histoire se déroule sur une période d'environ un an. Nous apprenons à mieux connaître les personnages par la voix de la narratrice. Elle nous transporte dans le passé de chacun d'entre eux et dans le sien pour saisir leur caractère. Cette « raconteuse » est troublée. Elle déraille, redevient raisonnable et retombe dans l'obsession. C'est grâce à ses amis et au but qu 'elle s'est fixé de « faire du ménage » dans sa vie qu'elle réussira à apaiser les tourments qui la guettent. Son amie Emma a le coeur en miettes et aspire à mieux. Elle tente de comprendre l'amour. E lle cherche à se sortir du gouffre. Billy, de son côté, ne se préoccupe que de lui-même. Il est sensible à la peine qu'il cause, mais il n'a pas le temps de s' arrêter pour consoler. C'est un DJ, et tout ce qui compte, ce sont les part ys. Dans l'ensemble, c'est un cheminement, une réflexion, un apprentissage. Un voyage vers la maturité, vers le monde adulte. Une danse qui recommence sans cesse. C'est la vie, auss i simple qu'elle soit. L'autofiction est un genre difficile à cerner. Il pose problème pour les critiques littéraires qui ne s'entendent pas sur une définition commune. De plus, la tendance à la surinterprétation de ces textes autofictionnels pousse les théoriciens à émettre des hypothèses difficiles à justifier. Certaines réflexions d'Umberto Eco sur «l'oeuvre ouverte» nous guideront dans le processus interprétatif admissible d'une oeuvre et nous permettront de mieux comprendre notre propre travail créateur.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Informations complémentaires: Mémoire de maîtrise présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de Lettres. Publié aussi en version papier.
Départements et unités départementales: Département de lettres et humanités > Lettres
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 juill. 2011 17:13
Dernière modification: 07 juill. 2011 17:13
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/395

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt