Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Système de défense de l'étoile de mer boréale, Leptasterias polaris, en présence du tributylétain

Doussantousse, Émilie (2005). Système de défense de l'étoile de mer boréale, Leptasterias polaris, en présence du tributylétain. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 114 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Le tributylétain (TBT), présent dans les peintures antisalissures de bateaux, est reconnu pour être un composé très toxique: induction de l'imposex chez les gastéropodes, mortalité des larves d'invertébrés, perturbateur endocrinien, génotoxique et neurotoxique. Nous nous sommes intéressés à son caractère cytotoxique et immunotoxique sur l'étoile de mer polaire, Leptasterias polaris, une espèce qui semble peu sensible au TBT in vivo comme in vitro. Le système de défense immunitaire des échinodermes peut être comparé au système inné des vertébrés supérieurs. Les étoiles de mer n'ont qu'un seul type de cellule immunitaire, les amoebocytes, qui représentent plus de 95 % de la population cellulaire de leur liquide coelomique. Cette cellule a, entre autre, la fonction d'effectuer phagocytose, principale activité immunitaire des étoiles de mer. Notre objectif était d'étudier le comportement in vitro des cellules immunitaires de l'étoile de mer L. polaris en présence de TBT, en comparant plusieurs méthodes de mesures. Pour l'étude de la cytotoxicité, la viabilité des amoebocytes a été évaluée après une exposition au TBT de 3 h in vitro à l'obscurité (12°C) selon deux méthodes: (1) la fluorescence en microplaque et (2) la coloration au bleu trypan en microscopie. Même si les deux méthodes suggèrent une différence dans l' intensité de la réponse cellulaire au TBT, les concentrations d'exposition sont très fortes pour atteindre la LC50 (jusqu'à 5,8 J..lM). Ces cellules sont considérées comme très résistantes par rapport à d'autres cellules du même type chez les invertébrés et les vertébrés. Pour l'étude de l'immunotoxicité, la capacité d'effectuer la phagocytose a été évaluée après une exposition au TBT de 3 h in vitro à l'obscurité (12°C) selon deux méthodes en fluorescence: (1) au lecteur de microplaque et (2) au cytomètre en flux. La première méthode a été mise de côté à cause des résultats très variables obtenus. La deuxième méthode est davantage reproductible. Cette méthode de cytométrie en flux nous a permis de travailler avec deux fractions cellulaires. La deuxième fraction est une fraction plus adhérente car il faut la décoller chimiquement pour la récupérer alors que la première fraction se décolle mécaniquement. Ces cellules présentent dans la fraction sont plus actives et ne semblent pas perturbées par une exposition de 4 J..lM au TBT. Nous observons plutôt que les étoiles de mer réagissent très différemment l'une de l'autre. Les cellules de la deuxième fraction, moins actives, sont plus sensibles et une exposition à 4 ~M de TBT provoque une diminution de la phagocytose. Afin de mieux comprendre les mécanismes de toxicité du TBT, des expériences ont été effectuées au cytomètre en flux pour vérifier l'hypothèse de la pénétration du TBT à l' intérieur de la cellule. Les résultats indiquent que le TBT pénètre peu ou pas du tout quelque soit le temps et les concentrations utilisées, laissant penser que la membrane cytoplasmique des amoebocytes peut limiter le transport du TBT vers le cytoplasme et les composantes subcellulaires.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Pelletier, Émilien
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Pellerin, Jocelyne
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise ès Sciences (Océanographie). Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Etoile Mer Boreal Leptasterias Polaris Tributyletain Tbt Systeme Defense Immunitaire Resistance
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 19 janv. 2011 14:24
Dernière modification: 10 oct. 2012 20:05
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/330

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt