Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Motivation scolaire des garçons et des filles du 3e cycle du primaire rôle des déterminants reliés aux activités d'apprentissage et d'enseignement

Pedneault, Josiane (2008). Motivation scolaire des garçons et des filles du 3e cycle du primaire rôle des déterminants reliés aux activités d'apprentissage et d'enseignement. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Rimouski, 151 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

La motivation scolaire constitue un facteur prépondérant dans l'engagement de l'élève face aux différentes tâches à accomplir concernant sa réussite scolaire (Bouffard, Vezeau, & Simard, 2006; Viau, 1994). Parmi les différents déterminants en lien avec la motivation scolaire, trois ont été étudiés dans le cadre de cette étude. En effet, nous avons retenu les trois dételminants en lien avec les activités d'apprentissage et d'enseignement du modèle de motivation scolaire de Viau (1994) : la perception de la valeur d'une activité (PV A), la perception de sa compétence (PCP) et la perception de contrôlabilité (PCT). Les objectifs de la présente étude sont: 1) d'étudier la motivation scolaire des élèves du 3e cycle du primaire, en regard de trois déterminants reliés aux activités d'apprentissage et d'enseignement, 2) de vérifier la présence de différences de la motivation scolaire chez les garçons et les filles (genre) de Se année et 6e année du primaire (niveau scolaire), quant à l'importance accordée aux trois déterminants reliés aux activités d'apprentissage et d'enseignement et 3) de vérifier les liens entre les différentes variables à l'étude (modèle de prédiction et corrélations). Pour ce faire, 119 élèves de Se année et de 6e année du primaire ont complété un questionnaire. Les résultats de notre recherche démontrent, entre autres, que les élèves accordent une importance considérable à ces déterminants dans leur dynamique motivationnelle. De plus, les analyses nous montrent que les garçons de 6e année auraient un sentiment de compétence plus élevé que tous les autres élèves du 3e cycle. De plus, nous pouvons dire que nos résultats indiquent que plus l'élève est compétent en mathématiques ainsi qu'en français, plus son niveau de perception de sa compétence (PCP) va être élevé. Finalement, d'autres liens ont pu être faits grâce aux analyses de corrélation qui ont été effectuées. En effet, nos résultats montrent une association entre l'importance de la perception de la perception de la valeur d'une activité et l'importance à la perception de sa compétence. Considérant ces résultats de recherche, une attention particulière devrait être portée aux activités d'apprentissage et d'enseignement vécues en classe, et ce, tant en français qu'en mathématiques. À cet égard, des pistes de réflexion didactiques, à l'intention des enseignants du primaire, seront proposées en guide de conclusion.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Huot, Jean-Claude
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Gendron, Martin
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation. Publié aussi en version papier.
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement en adaptation scolaire et sociale (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 25 janv. 2011 19:43
Dernière modification: 03 oct. 2013 13:38
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/261

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt