Collections de documents électroniques
RECHERCHER

L'influence de la formulation d'un énoncé de problème écrit sur le rendement des élèves de premiere année en résolution de problème d'arithmétique

Morin, Geneviève (2008). L'influence de la formulation d'un énoncé de problème écrit sur le rendement des élèves de premiere année en résolution de problème d'arithmétique. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Rimouski, 89 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Cette étude s'intéresse à l'influence que peuvent avoir des modifications de l'énoncé d'un problème écrit d'arithmétique sur le rendement des élèves de première année du primaire. La littérature montre qu'en résolution de problèmes écrits d'arithmétique, plusieurs variables influencent le rendement des élèves. Parmi celles-ci, il y a les variables en lien avec l'élève et les variables en lien avec l'énoncé mathématique luimême. Une des variables liées à l'énoncé, qui a entraîné des résultats opposés dans les recherches recensées, est la variable touchant la place de la question dans l'énoncé écrit; elle peut être placée au début de l'énoncé du problème ou à la fin, comme c'est plus souvent le cas dans les manuels scolaires. Pour la présente étude, l'effet de la place de la question (au début de l'énoncé ou à la fin) sur le rendement des élèves en résolution de problèmes écrits d'arithmétique a été observé. Cette variable a été mise en relation avec d'autres variables en lien avec l'élève ou l'énoncé mathématique lui-même. En étudiant l'interaction entre chacune de ces variables et la place de la question dans l'énoncé écrit, notre projet avait pour but d'apporter un regard nouveau et plus nuancé sur la question touchant l'effet de la place de la question sur la performance des élèves lors de la résolution du problème. Dans le but d'atteindre nos objectifs, huit problèmes ont été élaborés, lesquels ont été rédigés en considérant la variable place de la question et la variable niveau de difficulté. Ces derniers ont été soumis à 114 élèves de première année du primaire (6- 7 ans) provenant de 7 écoles de la Commission scolaire des Phares située dans le Bas- St-Laurent. Les résultats ont permis d'observer que la place de la question n'influence pas le rendement des élèves de première année, et ce, même lorsque le niveau de difficulté des problèmes écrits varie. En parallèle à ce questionnement, nous avons observé qu'il n' y a pas d'interaction entre la place de la question, l'habileté en lecture, l'habileté en mathématique des élèves et l'aide à la lecture.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Voyer, Dominic
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation (M.A.). Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Arithmetique Comprehension Ecrit Eleve Enonce Formulation Mathematique Modification Performance Primaire Probleme Question Rendement Resolution
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 25 janv. 2011 20:58
Dernière modification: 03 oct. 2013 13:37
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/245

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt