Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les variables culturelles dans le processus de négociation des projets internationaux étude comparative Canada/Corée du sud

Kim, Migyeong (2006). Les variables culturelles dans le processus de négociation des projets internationaux étude comparative Canada/Corée du sud. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de la gestion du campus de Rimouski, 196 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

Le gestionnaire de projet doit faire face à des négociations tout au long du projet qu ' il doit gérer. La négociation existe depuis les débuts de la vie sociale des êtres humains. Elle consiste à rechercher un accord, centrée sur des intérêts matériels ou des enjeux quantifiables, entre deux ou plusieurs interlocuteurs et ce, dans un temps limité. Elle implique la confrontation d'intérêts divergents sur différents points de négociation que chaque partie du processus de négociation va tenter de rendre compatibles par un jeu de concessions mutuelles. Les changements rapides de l'environnement des entreprises, l' incertitude croissante de cet environnement de plus en plus concurrentiel sont autant d 'éléments qui rendent ce processus de négociation de plus en plus vital pour les organisations. Si plusieurs développements technologiques semblent faciliter ce processus de négociation (les nouvelles technologies de l'information et de la communication, les moyens de transports) en réduisant la distance physique entre les gens, il n'en est pas de même pour la distance culturelle entre les différentes parties en négociation , qui est toujours présente et en particulier dans les négociations de projets internationaux. Prenons par exemple l'orientation culturelle du « pouvoir ». Un négociateur orienté vers une culture de la hiérarchie souhaitera que la négociation se fasse de façon claire et précise. Il sera au service de la haute direction de son organisation qui lui transmettra les positions à prendre durant la négociation. Un négociateur dont la culture est orientée vers l'égalité horizontale aura un rôle très souple dans la négociation. Ainsi, lorsqu'on comprend bien les caractéristiques du type de négociation de l'autre partie, il devient plus facile de prendre une direction dans la négociation. Nous pouvons donc améliorer les négociations en prenant conscience des différences culturelles qui viennent influencer la négociation internationale. Ce mémoire traitera des considérations générales qui doivent être prises lors d'une négociation dans le cadre d'un projet international. Tout particulièrement, nous étudierons les caractéristiques culturelles des négociateurs canadiens francophones comme anglophones que nous pourrons comparer à celles de coréens qui ont été étudiées par Kim (2000). Nous porterons aussi un regard sur l'importance relative accordée par les négociateurs canadiens aux différentes phases d'une négociation internationale et à la relation potentielle entre les caractéristiques culturelles, les phases de la négociation et les résultats de la négociation. Nous pensons que cette étude contribuera à l'amélioration de la compréhension des négociations entre le Canada et la Corée et donc en retour à l'accroissement des échanges entre ces deux pays.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Urli, Bruno
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Ben Hassel, Farid
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de Maîtrise en gestion de projet. Parait aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Canada Coree du sud Culture Gestion International Management Multiculturel Pluriculturel Negocation Projet
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion de projet (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 25 janv. 2011 19:51
Dernière modification: 03 oct. 2013 13:12
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/238

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt