Collections de documents électroniques
RECHERCHER

La perception des enseignantes du primaire sur leur estime de soi pendant la phase d'insertion professionnelle

Pelletier, Marie-Andrée (2009). La perception des enseignantes du primaire sur leur estime de soi pendant la phase d'insertion professionnelle. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unité départementale des sciences de l'éducation du campus de Lévis, 116 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Dans le domaine de l'éducation, on considère l'estime de soi comme fondamentale pour le bien-être psychologique (Duclos, 2004). En effet, à l'égard du domaine de l'enseignement, on mise beaucoup sur l'exploitation du plein potentiel de J'élève afin qu'il déveJoppe une bonne image de lui. Cependant, si l' on se réfère à la littérature, on oublie une réalité tout aussi présente, soit J'estime de soi non pas des élèves, mais des enseignantes. Quelle est alors la perception des enseignantes du primaire sur leur estime de soi pendant la phase d'insertion professionnelle? À J'aide d' entrevues semi-dirigées auprès de dix enseignantes, et s'inscrivant dans une perspective qualitative et interprétative d'un phénomène que les participantes confèrent elles-mêmes à leur estime de soi, cette étude tente d'accéder aux significations que ces dernières accordent aux événements qu'elles vivent, en lien avec J'estime de soi. Eu égard à l'analyse de contenu, les résultats de l'étude démontrent des liens significatifs entre le sentiment de confiance, la connaissance de soi, le sentiment d'appartenance à un groupe et le sentiment de compétence. En effet, à l'égard du sentiment de confiance, les résultats révèlent que le regard des autres et leur jugement sont d'une grande importance. Les critiques des autres enseignants sont bien souvent l'objet d'une remise en question au plan professionnel. L'auto-analyse et l' introspection de soi deviennent alors essentielles pour ne pas qu'elles se sentent déstabilisées pendant cette phase d'insertion professionnelle. De plus, ces enseignantes sentent souvent qu'elles doivent se conformer pour offrir un bon rendement. Les résultats révèlent également que le regard des autres est essentiel au sentiment d'appartenance. En effet, les enseignantes interrogées ont besoin de sentir la reconnai ssance et l'ouverture des autres professionnels plus expérimentés. Elles reconnaissent toutefois qu 'elles doivent prendre les devants et s'intégrer elles-mêmes dans le milieu, et ce, sans attendre que quelqu'un d'autre ne le fasse à leur place. À l'égard du sentiment de compétence, ces enseignantes en phase d'insertion professionnelle doivent se sentir acceptées autant par les élèves que par leurs pairs. Elles évoquent que les rétroactions deviennent très importantes pour développer ses compétences en tant que professionnelles nouvellement arrivées dans la profession. En somme, le questionnement et les retombées de cette étude permettront donc une nouvelle compréhension et un nouvel avancement des connaissances face à un sujet peu abordé en littérature.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Marzouk, Abdellah
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en éducation. Publié aussi en version papier.
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 03 févr. 2011 21:05
Dernière modification: 03 févr. 2011 21:05
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/172

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt