Collections de documents électroniques
RECHERCHER

La nouvelle gouvernance rurale : le cas de la corporation « Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas »

Morin, Sophie Anne (2005). La nouvelle gouvernance rurale : le cas de la corporation « Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas ». Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département sociétés, territoires et développement, 202 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

La présente recherche, menée dans le cadre de la maîtrise en développement régional, consiste en une étude de cas de la gouvernance rurale. Le but de cette recherche est de comprendre la gouvernance dans la communauté de Cap-à-l'Aigle en ayant comme sujet d'étude la corporation «Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas». L'objectif principal de notre recherche est de comprendre comment se caractérise la gouvernance, qui peut être observée lors de prises de décisions qui mettent en jeu et qui surpassent les intérêts des pouvoirs politiques, publics et communautaires dans une optique de développement local. Pour ce faire, nous avons étudié la gouvernance et le renforcement des capacités à se développer des communautés (community capacity building), et ce à travers les projets de la corporation «Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas ». Plus précisément, nous voulons déterminer : En quoi le cas de la corporation «Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas» peut être considérée comme un révélateur du mode de gouvernance locale à Cap-àl'Aigle; Quels sont les acteurs en cause dans la gouvernance; Comment cette étude peut nous mener à comprendre la nouvelle gouvernance rurale? La recherche s'est déroulée en plusieurs étapes. Tout d'abord, nous avons accès aux données récoltées durant le « sondage dans les ménages 2001 » du projet de recherche sur la Nouvelle Économie Rurale. A partir de ces informations, nous avons bâti un schéma d'entretien exploratoire, et ces entretiens ont été faits à l'été 2003. Puis, en octobre et en décembre 2004, des entretiens en profondeur ont été faits pour comprendre l'ensemble du processus par lequel la corporation «Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas» est passée pour arriver à mettre en oeuvre le projet de «Village des Lilas ». Les résultats de tous ces entretiens ont été compilés (à la suite de l'écriture des verbatims) et le présent mémoire témoigne de notre interprétation du discours de ces acteurs locaux du développement. Nous avons conclu que la communauté de Cap-à-l'Aigle est animé d'une gouvernance rurale innovante puisque les membres de la corporation « Cap-à-l'Aigle, Village des Lilas » ont su mobiliser une gamme d'atouts (capital humain, capital social, capital financier et capital naturel) pour mettre en oeuvre leur projet. De plus, les membres de la corporation on su utiliser les différents types de relations (associatives, communales, bureaucratiq\les et marchandes) pour atteindre différentes finalités. Finalement, différents types de fin~lités ont été atteints, tant au niveau social (augmentation du sentiment d'appartenance, cohésion sociale) qu'économique (création d'emplois et augmentation de l'achalandage dans les établissements de villégiature) et environnementale (préservation du patrimoine naturel et bâti de ce village vivant du tourisme).

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Jean, Bruno
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en développement régional. Paraît aussi en éd. imprimée.
Mots-clés: Gouvernance Rural Developpement Communautaire Local Communaute Cap-a-l'aigle Projet Experience Horticulture Jardin Village Lilas
Départements et unités départementales: Département sociétés, territoires et développement > Développement régional
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 03 févr. 2011 19:47
Dernière modification: 03 févr. 2011 19:48
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/169

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt