Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Influence de la coupe forestière sur la sélection de l'habitat par l'ours noir (Ursus americanus) en forêt boréale

Brodeur, Vincent (2007). Influence de la coupe forestière sur la sélection de l'habitat par l'ours noir (Ursus americanus) en forêt boréale. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 59 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

L'exploitation forestière intensive modifie la structure d'âge de la forêt boréale à l'échelle continentale en rajeunissant un paysage autrefois dominé par des peuplements matures et surannés. Il est reconnu que dans les forêts septentrionales, l'écologie de l'ours noir (Ursus americanus) est principalement influencée par la productivité des arbustes fruitiers, généralement intolérants à l'ombre. Nous avons donc émis l' hypothèse que l' exploitation forestière influence la sélection de l'habitat par l'ours noir. Le suivi télémétrique VHF de 12 femelles dans la Réserve faunique des Laurentides (Québec, Canada) en 2004 et 2005 nous a permis d'analyser les patrons saisonniers de sélection d'habitat dans un paysage hétérogène à deux échelles spatiales (i.e. paysage et domaine vital). La caractérisation de la végétation d'intérêt pour l'ours en sept types de couvert forestier (Coupe récente (0-5 ans), Régénération ouverte (6-20 ans), Régénération fermée (6-20 ans), Jeune peuplement (20-50 ans), Mature mixte (> 50 ans), Mature résineux (> 50 ans) et Tourbière) a permis de comparer la productivité en petits fruits de peuplements de différents stades successionnels suite à la coupe avec protection de la régénération et des sols (CPRS). Les peuplements de 6-20 ans, en régénération ouverte et fermée, supportaient la plus abondante couverture de végétation au sol, une plus forte densité de petits fruits et une biomasse élevée de petits fruits. Les ours ont préféré les couverts forestiers de type Régénération ouverte, aux échelles du paysage (34.7% de la composition du domaine vital vs. 26.1 % de la composition de l'aire d 'étude) et du domaine vital (42.3% des localisations vs. 34.7% de la composition du domaine vital) et ils évitaient le couvert forestier de type Mature résineux (> 50 ans) à l'échelle du domaine vital (2l.7 vs. 30.0%). La taille des domaines vitaux était inversement proportionnelle à leur proportion en habitats âgés entre 6 et 20 ans suite à la coupe forestière. L'exploitation forestière intensive a influencé les patrons d ' utilisation de l'espace et de l'habitat chez l'ours noir, et possiblement la dynamique des populations, en augmentant la capacité de support des habitats septentrionaux. La croissance des populations de ce prédateur opportuniste pourrait avoir des conséquences en conservation dans les paysages perturbés, notamment pour le caribou forestier.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Ouellet, Jean-Pierre
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Coupe Exploitation Foret Forestier Boreal Effet Impact Selection Habitat Ours Noir Ursus Americanus
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 04 févr. 2011 18:55
Dernière modification: 04 févr. 2011 18:56
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/143

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt