Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Écologie et dynamique de population de la crevette de roche (Sclerocrangon boreas) sur la Côte-Nord (Québec)

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Merabti, Wassila (2018). Écologie et dynamique de population de la crevette de roche (Sclerocrangon boreas) sur la Côte-Nord (Québec). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 257 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Au Québec, la crevette de roche (Sclerocrangon boreas) est une prise accessoire, régulièrement rencontrée lors de la pêche au pétoncle d’Islande (Chlamys islandica). Cette espèce non exploitée intéresse de plus en plus les pêcheurs dans le nord du golfe du Saint-Laurent en raison de sa grande taille. Ce travail entre dans le cadre d’une étude visant à vérifier les possibilités d’exploitation de S. boreas. Il avait pour objectifs d’identifier la distribution spatiale, les habitats potentiels et de décrire quelques aspects de la biologie et de la productivité de l’espèce. Deux approches ont été adoptées pour localiser et caractériser les habitats de cette espèce. La première consistait à identifier les zones de répartition de S. boreas à partir de données rapportées par 34 pêcheurs le long de la côte nord et dans l’estuaire du Saint-Laurent. La seconde consistait à utiliser les données de campagnes scientifiques effectuées dans deux régions du nord du golfe. Les zones observées ont été caractérisées au moyen de grilles environnementales. Les caractéristiques des différentes zones observées ont été déterminées par des analyses de classification (CAH) et d’ordination (ACP). Les caractéristiques de la reproduction, la croissance, la mortalité et le potentiel de production ont aussi été estimés. S. boreas se retrouve sur des fonds côtiers et hétérogènes. Cette espèce à large répartition occupe un substrat avec une forte composante sableuse. On la retrouve sur des fonds grossiers dominés par des courants horizontaux forts et des températures froides, des fonds de sable turbides et des fonds à forte pente où le sable vaseux prédomine. Il existe des différences régionales dans la distribution spatiale des densités et dans les longueurs moyennes de la population. Sur un fond de sable turbide, les longueurs sont petites et la répartition spatiale des crevettes est localisée en agrégat sur une gamme bathymétrique très étroite tandis que sur un fonds grossier dominé par des courants, les longueurs sont plus importantes et la répartition est plus étendue et se produit sur un intervalle bathymétrique plus large. Les densités observées sont faibles et il existe un chevauchement spatial dans la répartition des femelles matures et immatures et des deux sexes. La reproduction des femelles est estivale et se produit sur un cycle de deux ans. On retrouve ainsi simultanément des reproductrices (porteuses d’œufs) et des génitrices (récemment dégrainées) qui ont des caractéristiques de femelles immatures. La présence d’épibiontes sur les femelles des deux générations suggère que les milieux côtiers sont les abris de la reproduction. Les mâles ont une croissance plus rapide, atteignent des tailles maximales plus petites et ont une mortalité plus élevée que les femelles. Cette étude suggère que ses caractéristiques rendent S. boreas très vulnérable à l’exploitation. -- Mot(s) clé(s) en français : Sclerocrangon boreas, savoir traditionnel des pêcheurs, distribution spatiale, habitat, reproduction, croissance, mortalité, productivité. -- ABSTRACT: In Quebec, rock shrimp (Sclerocrangon boreas) is a bycatch, regularly encountered during the Icelandic scallop fishery (Chlamys islandica). This unharvested species is of increasing interest to fishers in the northern Gulf of St. Lawrence because of its large size. This work is part of a feasibility study to verify the potential for exploitation of S. boreas. Its objectives were to identify the spatial distribution, the potential habitats and to describe some aspects of biology and productivity of S. boreas population. Two approaches have been adopted to locate and characterize the habitats of this species. The first one was to identify the distribution areas of S. boreas from data reported by 34 fishers along the north coast and in the St. Lawrence estuary. The second was to use data from scientific surveys in two regions of the northern Gulf. Observed areas were characterized by environmental grids. The characteristics of the different observed areas were determined by classification (HAC) and ordination (PCA) analysis. Spawning, growth, mortality characteristics and production potential were also estimated. S .boreas is found on coastal and heterogeneous grounds. This ubiquitous species occupies a substrate with a strong sand component. It is found on coarse bottoms dominated by strong horizontal currents and cold temperatures, turbid sandy bottoms, and steep slopes where muddy sand predominates. There are regional differences in the spatial distribution of densities and in the average lengths of this population. On a turbid sand bottom, the lengths are small and the spatial distribution of the shrimp is located in aggregates over a very narrow bathymetric range, while on a coarse ground dominated by currents, the lengths are larger and the distribution is more extensive and occurs over a wider bathymetric interval. The densities observed are low and there is spatial overlap in the distribution of mature and immature females and of both sexes. Female reproduction takes place in summer and occurs over a two-year cycle. We thus find simultaneously reproductive (carrying eggs) and post-spawning (recently degrained) females that have characteristics of immature females. The presence of epibionts on females of both generations suggests that coastal environments are spawning grounds. Males grow faster, reach smaller maximum sizes and have higher mortality than females. This study suggests that the biological characteristics make the species very vulnerable to exploitation. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Sclerocrangon boreas, Fishers’ Knowledge, spatial distribution, habitat, spawning, growth, mortality, productivity.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Brêthes, Jean-Claude
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Sainte-Marie, Bernard
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Crevette Roche Sclerocrangon Boreas Ecologie Dynamique Population Distribution Cote-Nord Quebec Province
Départements et unités départementales : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 29 oct. 2018 19:34
Dernière modification : 28 août 2019 20:15
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1399

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt