Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Vulnérabilité des tanières du renard arctique aux aléas géologiques reliés aux changements climatiques

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lapierre Poulin, Florence (2018). Vulnérabilité des tanières du renard arctique aux aléas géologiques reliés aux changements climatiques. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 82 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Les changements climatiques augmentent les risques d’altérations sévères des habitats essentiels de nombreuses espèces animales, surtout dans l’Arctique. Le renard arctique (Vulpes lagopus) utilise des tanières comme refuges contre les grands froids et les prédateurs. Ces tanières, creusées dans la couche supérieure du pergélisol (couche active), sont essentielles pour l’élevage des jeunes et sont réutilisées d’une génération à l’autre. Nous avons testé l’hypothèse selon laquelle, en raison du réchauffement climatique, l’augmentation de la fréquence des aléas géologiques comme le tassement au dégel, les mouvements de masse et l’érosion thermique est une menace sérieuse à la stabilité de ces tanières. Sur l’Île Bylot (Nunavut, Canada), nous avons développé un indice de vulnérabilité qualitatif des tanières à ces aléas. Cet indice a été calculé à partir d’observations de terrain et de photos aériennes obliques. Parmi les 106 tanières étudiées, 14% ont été classées comme très vulnérables alors que 17% et 69% ont été classées comme modérément ou faiblement vulnérables, respectivement. La vulnérabilité n’était pas significativement reliée à la probabilité d’utilisation pour la reproduction. Les changements climatiques affectent donc les tanières de renards arctiques, mais sans qu’ils soient un risque majeur pour l’espèce à notre site d’étude. Notre recherche est la première à donner un aperçu de l’impact des aléas géologiques reliés aux changements climatiques sur l’écologie du renard arctique. La méthode proposée est flexible et pourrait être appliquée, dans un cadre de conservation ou de recherche fondamentale, à d’autres sites ou d’autres espèces qui dépendent directement du pergélisol durant leur cycle vital. -- Mot(s) clé(s) en français : Vulpes lagopus, vulnérabilité, aléas géomorphologiques, changements climatiques, pergélisol. -- ABSTRACT: Climate change increases the risk of severe alterations to essential habitats for wildlife species, especially in the Arctic. The Arctic fox (Vulpes lagopus) uses dens as shelters against cold temperatures and predators. These dens, which are needed for successful reproduction, are dug in the top layer of permafrost (active layer) and reused across multiple generations. We tested the hypothesis that due to climate change, the increasing frequency of geohazards like thaw settlement, mass movements, and thermal erosion is a serious threat for the long-term stability of Arctic fox dens. On Bylot Island (Nunavut, Canada), we developed a qualitative vulnerability index to geohazards for Arctic fox dens. The index was calculated from field observations and oblique aerial photographs. Of the 106 dens studied, 14% were classified as highly vulnerable while 17% and 69% had a moderate and low vulnerability, respectively. Vulnerability was not significantly related to the probability of use for reproduction. While climate change will impact Arctic fox reproductive structures, we conclude that this is not a major threat to the species in our study area. Our research is the first to provide insights into the climate-related geohazards potentially affecting Arctic fox ecology. The developed method is flexible and could be applied, for conservation or basic research, to other study sites or other species depending directly on permafrost for part of their life cycle. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Vulpes lagopus, vulnerability, geohazards, climate change, permafrost.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur(trice) de mémoire/thèse : Berteaux, Dominique
Co-directeur(s) ou co-directrice(s) de mémoire/thèse : Fortier, Daniel
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Renard Arctique Vulpes Lagopus Taniere Risque Vulnerabilite Geomorphologie Pergelisol Changement Climat
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 02 nov. 2018 14:53
Dernière modification : 22 août 2019 18:12
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1393

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt