Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Influence des caractéristiques morphosédimentologiques de l'estran sur l'érosion des côtes de la rive sud de l'estuaire maritime du Saint-Laurent, Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Pinsonnault, Caroline (2017). Influence des caractéristiques morphosédimentologiques de l'estran sur l'érosion des côtes de la rive sud de l'estuaire maritime du Saint-Laurent, Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 425 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L’estran est une composante côtière qui a rarement été considérée dans l’évaluation des risques côtiers au Québec. La présente étude vise à déterminer si les caractéristiques géomorphologiques de l’estran influencent le taux de déplacement de la ligne de rivage, principalement sur les côtes naturelles à terrasse de plage de la côte sud de l’estuaire maritime du Saint-Laurent, entre Pointe-au-Père (Rimouski) et Matane, puis à les identifier. Cette étude constitue également la première à quantifier leur influence, et ce, à plusieurs échelles spatiales. Pour ce faire, une typologie d’estran adaptée au Québec maritime a été développée et appliquée en vue de caractériser l’ensemble des estrans du site d’étude par photo-interprétation et validation sur le terrain. Ensuite, les caractéristiques morphométriques ont été calculées à partir de données LiDAR sur 2176 profils d’estran, puis, mis en relation avec le taux de déplacement du TDC des périodes 1993-2009 et 2009-2012. Les résultats révèlent qu’il existe une relation entre le taux de déplacement et les caractéristiques morphométriques de l’estran, soit : la pente moyenne, la rugosité et la largeur de l’estran, ainsi que l’altitude de la ligne de rivage. La force des relations identifiées varie en fonction du type d’estran et de l’échelle spatiale analysée. La tendance générale indique qu’un estran étroit ayant une pente forte et une rugosité élevée est associé à un recul de la côte plus important pour la période 1993-2009. Toutefois, on observe la tendance inverse pour la période 2009-2012, marquée par la tempête exceptionnelle de décembre 2010. La morphométrie et la composition de l’estran semblent constituer les facteurs clés de la géomorphologie de l’estran expliquant en partie les variations du taux de déplacement mesuré sur le site d’étude. Le type de plate-forme rocheuse semble également jouer un rôle sur le déplacement de la côte où l’estran est de type mixte ou à dominante rocheuse. À la lumière des résultats de la présente étude, il serait pertinent d’intégrer ces paramètres de l’estran dans la méthode de cartographie de l’aléa érosion dans le cadre des travaux sur la gestion du risque d’érosion côtière. -- Mot(s) clé(s) en français : Géomorphologie côtière, Estran, Aléa érosion côtière, Estuaire du Saint-Laurent, Typologie d’estran. -- ABSTRACT: The foreshore is a coastal component rarely considered in coastal hazard evaluations in the Quebec province. The purpose of this study is to determine if the foreshore geomorphological characteristics influences the shoreline movement rate, more specifically on beach terraces of the St-Lawrence marine estuary south shore, between Pointe-au-Père (Rimouski) and Matane, and identify them. This study is also the first to quantify their influence on multiple spatial scales. In order to characterize all the foreshores types found on the study site, a foreshore classification adapted to the maritime Quebec has been developed and applied by photointerpretation and validated by field data. Afterwards, the morphological characteristics have been calculated based on LiDAR data on 2176 foreshore transects, and then linked to the shoreline annual movement for the 1993-2009 and 2009-2012 periods. The results show an existing relation between the shoreline movement and the main morphometric characteristics, which are: slope, roughness and width of the foreshore and the shoreline altitude. The force of these relations varies according to foreshore type and spatial scale. The general trends indicate that short and steep foreshores with high roughness are associated to a more important shoreline retreat for the 1993-2009 period. However, we observe reverse trends for the 2009-2012 period marked by an exceptional storm in 2010. The foreshore morphometric and composition seems to be the key factors of the foreshore geomorphology that explains best the shoreline movement rate measured on the study site. The platform type also seems to play an important role on shoreline movement rates where the foreshore has a mixt composition or mostly rocky. In the light of this study’s results, it would be relevant to include these foreshore parameters in the erosion hazard cartography method for the next researches on coastal erosion hazard management. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Coastal geomorphology, Foreshore, Coastal erosion hazard, Saint-Lawrence Estuary, Foreshore classification.

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse : Marie, Guillaume
Co-directeur(s) de mémoire/thèse : Bernatchez, Pascal
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en géographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Geomorphologie Sedimentologie Estran Cotier Cote Erosion Estuaire Saint-laurent
Départements et unités départementales : Département de biologie, chimie et géographie
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 22 févr. 2018 19:40
Dernière modification : 22 févr. 2018 19:40
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1329

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt