Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les rôles en équipe de travail et le sentiment d'efficacité collective : une application dans le milieu de la gestion des organisations sportives du Québec

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Méthot, Rémi (2017). Les rôles en équipe de travail et le sentiment d'efficacité collective : une application dans le milieu de la gestion des organisations sportives du Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de la gestion, 102 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L’étude s’intéresse aux rôles en équipe perçus et au sentiment d’efficacité collective. Belbin (2006, 2010) définit un rôle en équipe comme une tendance à agir et à contribuer avec les autres de manière particulière. Le sentiment d’efficacité collective, quant à lui, se définit comme « une croyance partagée par un groupe en ses capacités conjointes d’organiser et d’exécuter les actions nécessaires pour produire un niveau donné de réalisations » (Bandura, 2003, 2007). Chacune des deux variables prédit la motivation et la performance du groupe de travail (Bandura, 2007, Belbin, 2006). Ainsi, à notre connaissance, aucune recherche ne porte jusqu’à présent sur la relation entre ces deux variables. L’étude vérifie trois hypothèses. D’abord, elle suppose que plus il y a de rôles perçus dans l’équipe de travail, plus grande est la croyance d’efficacité collective. Ensuite, elle suggère que les équipes comprenant la présence de sept rôles et plus sont liées à une plus grande croyance d’efficacité collective que les équipes ayant six rôles et moins. Enfin, elle prévoit que la présence d’au moins un rôle de réflexion, de relation et d’action dans l’équipe de travail fait place à une plus grande croyance d’auto-efficacité collective. L’étude a un échantillon de 151 participants. Tous sont membres d’un conseil d’administration de fédérations sportives provinciales, d’associations sportives régionales, d’Unités régionales de loisirs et de sports ou d’autres organisations sportives québécoises. Au total, l’étude rejoint 16 des 17 régions administratives du territoire québécois. En se référant aux définitions des rôles perçus selon le modèle de Belbin, les participants ont eu à identifier le ou les rôles présents dans leur conseil d’administration. L’échelle de mesure qui a permis l’évaluation de la croyance d’auto-efficacité collective de l’équipe est celle utilisée par Riggs & Knight (1994). Les résultats obtenus rejettent les trois hypothèses de l’étude. Bien que la présence de plusieurs rôles semble être reliée à une plus grande efficacité collective, l’étude n’a pu corroborer ses hypothèses. Une des explications possibles est que peu d’équipes participantes contenaient plus de sept rôles. -- Mot(s) clé(s) en français : rôles en équipe, croyance d’auto-efficacité collective, organisations sportives, Belbin (2006), Bandura (2007). -- ABSTRACT: The study focuses on team roles and collective efficacy. Belbin (2006, 2010) defines a team role as a tendency to behave and to contribute with others in a particular way. Collective efficacy is defined as "a belief shared by a group in its joint capacities to organize and carry out the actions necessary to produce a given level of accomplishments" (Bandura 2003, 2007). Each of the two variables predict the motivation and performance of the working group (Bandura 2007, Belbin 2006). So far, to our knowledge, no research has focused on the relationship between these two variables. This study verifies three hypotheses. The first one is that, the more roles perceived in the work team, the greater is the collective efficacy. The second is that, the teams with the presence of 7 roles and more are linked to a greater collective efficacy than teams with 6 roles and fewer. For the third hypothesis, the study anticipates that the presence of at least one role of thinking-oriented roles, relationship-oriented roles and action-oriented roles in the work team gives a greater collective efficacy. The study has a simple of 151 participants. All of them are members of the boards of provincial sports federations, regional sports associations, regional recreation and sports units or other sports organizations in Quebec. All in all, 16 of the 17 administrative regions of Québec are represented in the sample. An according to the concept of roles definition in Belbin model, the participants had to identify the present roles on their team work. The scale used to assess the team's collective efficacy is that used by Riggs & Knight (1994). In view of the results obtained, the three hypotheses of the study have been rejected. Although the presence of several roles in a team seems to be related to greater collective effectiveness, the study could not corroborate it. One possible explanation is that very few participating teams contained more than 7 roles. -- Mot(s) clé(s) en anglais : team roles, collective efficacy, sports organizations, Belbin (2006), Bandura (2007).

Type de document : Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse : Deschênes, Andrée-Ann
Information complémentaire : Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés : Equipe Travail Cooperation EfficacitÉ Sentiment Organisation Sport
Départements et unités départementales : Unités départementales des sciences de la gestion > Gestion des personnes en milieu de travail (Rimouski et Lévis)
Déposé par : DIUQAR UQAR
Date de dépôt : 22 févr. 2018 16:01
Dernière modification : 22 févr. 2018 16:01
URI : http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1321

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt