Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Le paysage : représentations et pratiques d'agriculteurs dans La Matapédia : quelques pistes de réflexion pour intégrer les agriculteurs au projet d'écoterritoire habité de La Matapédia

Jean, Valérie (2017). Le paysage : représentations et pratiques d'agriculteurs dans La Matapédia : quelques pistes de réflexion pour intégrer les agriculteurs au projet d'écoterritoire habité de La Matapédia. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département sociétés, territoires et développement, 294 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Cette recherche a pour but d’explorer les façons dont les représentations du paysage et les pratiques agricoles qui façonnent ce paysage contribuent à une meilleure compréhension des rapports intimes que les agriculteurs entretiennent quotidiennement avec leur territoire, la nature et leur métier. Ce travail est issu d’un terrain effectué auprès de dix-sept agriculteurs d’une région agricole marginalisée soit celui de la Matapédia. Le choix de ce terrain d’étude est motivé par l’adoption récente par la MRC matapédienne d’un modèle de développement durable (l’Écoterritoire habité) prenant appui sur la multifonctionnalité territoriale et la participation citoyenne. Nous partons de l’idée que les agriculteurs ne forment pas un groupe homogène et qu’une attention plus fine et contextualisée pourrait favoriser le repérage d’avenues de dialogue facilitant l’adhésion des agriculteurs à l’idée de multifonctionnalité et au projet d’Écoterritoire. La méthodologie utilisée est basée sur des entretiens longs semi-directifs couplés à la prise de photographies par les agriculteurs. Cette recherche nous a conduit, à travers la notion de paysage, à entrevoir la richesse des rapports que les agriculteurs matapédiens entretiennent avec le territoire et avec la nature et qui s’avèrent déterminants dans les façons dont ils se représentent leur métier. Nos résultats ont montré que les pratiques agricoles sont le plus souvent motivées par plusieurs raisons et les dimensions qui sont mobilisées pour motiver ces choix sont plurielles et interviennent souvent simultanément. Les conceptions de la nature sont apparues déterminantes pour comprendre les liens agriculteurs-territoire. Ces conceptions permettent de mieux saisir certains des mécanismes qui entrent en jeu dans les façons d’entrevoir le métier d’agriculteur. Les représentations du paysage ont mis en évidence la convergence de certains attributs du territoire perçus positivement ou au contraire très négativement. Ces résultats soulignent l’urgence de considérer l’agriculture matapédienne comme étant fortement territorialisée. Cette recherche montre l’intérêt de la méthode utilisée et la force de la notion de paysage pour repérer certains espoirs, certaines forces et certaines fragilités ressenties par les agriculteurs et qui devraient être pris en compte pour une meilleure intégration des agriculteurs matapédiens au projet d’Écoterritoire. -- Mot(s) clé(s) en français : paysage, agriculteurs, multifonctionnalité, territoire, nature, Matapédia. -- ABSTRACT: This research aims to explore how the representations of the landscape and agricultural practices that shape the landscape can contribute to a better understanding of intimate relations that farmers maintain daily with their territory, nature and their profession. This work stems from a fieldwork done with seventeen farmers of a marginalized agricultural region, Matapédia. The choice of this territory of study is motivated by the recent adoption by the matapedian MRC of a model of sustainable development (l’Écoterritoire habité) based on territorial multifunctionality and citizen participation. We start from the idea that farmers are not a homogeneous group and that more fine and contextualized attention could help identify avenues of dialogue facilitating the accession of farmers to the idea of multifunctionality and the «Ecoterritoire». The methodology used is based on long semiguiding interviews linked to taking photographs by farmers. The results obtained reveal relationships multiple and sensitive to the territory, the nature and the profession. Agricultural practices are always motivated by various reasons and dimensions that are mobilized to motivate these choices are plural and occur often simultaneously. Conceptions of nature appeared crucial to understand the links farmers-territory. These conceptions allow us to understand some of the mecanisms that come into play in ways to represent the farming profession. Representations of the landscape have highlighted the convergence of certain attributes of the territory perceived positively or otherwise strongly negatively. These results underline the urgency to consider matapedian agriculture as a strongly territorialized. This research shows the interest of the method used and the strength of the concept of landscape to identify certain hopes, some forces and some fragility felt by farmers and which should be taken into account for a better integration of matapedian farmer to the project of «Écoterritoire habité de la Matapédia». -- Mot(s) clé(s) en anglais : landscape, farmers, multifunctionality, territory, nature, Matapédia.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Lewis, Nathalie
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en développement régional en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Paysage Nature Representation Perception Agriculteur Agriculture Territoire Matapedia Ecoterritoire Habite
Départements et unités départementales: Département sociétés, territoires et développement > Développement régional
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 13 nov. 2017 19:39
Dernière modification: 13 nov. 2017 19:39
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1295

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt