Collections de documents électroniques
RECHERCHER

L'effet d'une intervention axée sur l'enseignement des inférences sur l'écart entre les élèves faibles et leurs pairs en résolution de problèmes écrits de mathématiques

Auclair, Alexandra (2017). L'effet d'une intervention axée sur l'enseignement des inférences sur l'écart entre les élèves faibles et leurs pairs en résolution de problèmes écrits de mathématiques. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de l'éducation, 94 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L’écart entre les élèves les plus faibles en mathématiques et leurs pairs s’agrandit en contexte de résolution de problèmes écrits mathématiques. Ces élèves les plus faibles auraient particulièrement de la difficulté à créer des représentations justes des problèmes, ce qui nuit à la compréhension qu’ils s’en font. L’habileté à émettre des inférences jouerait un rôle essentiel dans la création des représentations mentales inhérentes à la compréhension et serait liée au rendement en résolution de problèmes écrits mathématiques. Dans cette étude, une intervention axée sur l’enseignement des inférences a été mise en place. Notre objectif était de vérifier l’effet de cette intervention sur l’écart de rendement en résolution de problèmes écrits mathématiques entre les élèves les plus faibles en mathématiques et leurs pairs. En ciblant spécifiquement un élément qui serait à l’origine de ce décalage encore plus marqué entre les élèves les plus faibles en mathématiques et les autres, notre hypothèse était que le rendement des élèves les plus faibles pourrait se rapprocher de celui de leurs pairs en contexte de résolution de problèmes écrits de mathématiques. Un devis quasi expérimental avec groupes témoin et expérimental a été utilisé. Les 270 élèves de quatrième année formant l’échantillon ont été testés sur leur rendement en résolution de problèmes écrits avant et après l’intervention. Seul le groupe expérimental a reçu l’intervention qui s’étalait sur une période de six semaines, à raison de deux ateliers d’une heure par semaine. Les résultats suggèrent que ce sont plutôt les élèves de niveau faible à moyen qui ont le plus profité de l’intervention. En effet, seuls les élèves de niveau faible à moyen du groupe expérimental se sont démarqués significativement de leurs pairs du groupe témoin suite à l’intervention. -- Mot(s) clé(s) en français : résolution de problèmes écrits, difficultés en mathématiques, inférences, compréhension, intervention. -- ABSTRACT: In the context of word problem solving, the achievement gap between the weakest students in mathematics and their peers gets bigger. Those weakest students would particularly have difficulties at creating mental representations which are essential to comprehension. The ability to make inferences would be crucial in creating those representations. It would also be directly linked to word problem solving achievement. An intervention directed toward teaching inference skills was elaborated. Our main objective in this study was to evaluate the effect of the intervention on word problem solving achievement gap between the weakest children in mathematics and their peers. Considering the fact that those children would specifically have difficulties at creating those essential representations to comprehension, our hypothesis was that they’d benefit more from the intervention than their peers. The achievement gap would then be reduced between the two groups. We used a quasi-experimental research design. 270 fourth graders were tested on their word problem solving achievement before and after intervention. The experimental group received the intervention which took the form of 60-min sessions, twice a week, for a total of 12 sessions. Results suggest that students who benefited the most from this intervention are the average-achieving ones. The only statistical difference in word problem solving achievement was observed with this subgroup of the sample. -- Mot(s) clé(s) en anglais : word problem solving, mathematics difficulties, inference skills, comprehension, intervention.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Voyer, Dominic
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Eleve Difficulte Apprentissage Mathematique Enseignement Inference Resolution Probleme Ecrit Intervention Comprehension
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 05 oct. 2017 18:49
Dernière modification: 05 oct. 2017 18:49
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1273

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt