Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Facteurs biotiques et abiotiques influençant les communautés de zooplancton des étangs subarctiques et la répartition géographique des clones du complexe Daphnia pulex

José, Caroline (2009). Facteurs biotiques et abiotiques influençant les communautés de zooplancton des étangs subarctiques et la répartition géographique des clones du complexe Daphnia pulex. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 107 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Ce projet de maîtri se visait à approfondir d' une part, les connaissances sur le foncti onnement des écosystèmes aquatiques subarctiques de l'est du Québec, et d'autre part, les connaissances sur la di versité génétique des daphnies du compl exe d'espèces pulex. De plu s, ce projet tentait d'évaluer les fac teurs bi otiques et abi otiques responsables de la di stribu tion de ses différents génotypes à l' est de l' Amérique du nord. Les étangs de la région de Kuujjuarapik et d'Umiuj aq ont été caractéri sés et l'assembl age des communautés zooplanctoniques décrites. Quatre fac teurs physicochimiques (température, conducti vité, altitude et COD) responsables de cet assemblage ont été identifiés. Dans la même étude, la di versité spécifique et génétique du complexe pulex ont été décrites . La conducti vité, le pH et la profondeur des étangs expliquaient une grande proporti on de la vari ati on dans la di stributi on des c lones. Cette étude a égal ement testé l' hypothèse selon laquelle les asex ués et les polypl oïdes avaient une di stributi on plus large et occupaient des régions froides et marginales grâce à une plus grande fl exibilité métabolique et une plus grande tolérance physiologique aux conditi ons environnementales extrêmes que les dipl oïdes sex ués. De ux expériences de laboratoires ont mi s en évidence que la di stributi on géographique des modes de reproducti on et des ni veaux de ploïdie ne supportait pas cette hypothèse. Des fac teurs hi storiques expliqueraient mieux la parthénogenèse et la polypl oïdie géographiques . Finalement, ce projet a confirmé que les c lones de daphnies sont spéciali stes et occupent des niches éco logiques différentes. Associé à une grande di versité génétique, cela pounait expliquer la di stribution cosmopolite des daphni es du complexe pulex.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Dufresne, France
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en en gestion de la faune et de ses habitats. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Ecosysteme Aquatique Subarctique Quebec Province Est Communaute Zooplancton Etang Daphnie Daphnia Pulex Diversite Genetique Repartition Distribution
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 févr. 2011 20:47
Dernière modification: 07 févr. 2011 20:48
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/125

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt