Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Évaluation des populations de lynx roux (Lynx rufus) dans une perspective de gestion et de conservation au Québec

Lavoie, Maxime (2008). Évaluation des populations de lynx roux (Lynx rufus) dans une perspective de gestion et de conservation au Québec. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 77 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Le lynx roux (Lynx rufus) est l'espèce de félidé la plus répandue et la plus récoltée en Amérique du nord. Au Canada, il est à la limite nord de son aire de distribution. Au Québec, le déclin de la récolte de lynx roux a débuté en 1985. En 1991, la récolte a atteint un nombre minimal record de Il animaux ce qui a mené à la fermeture des saisons de chasse et de piégeage. Depuis, les conditions environnementales ont grandement changé au Québec et une augmentation en abondance de plusieurs espèces sudistes a poussé les gestionnaires à suspecter que les populations de lynx roux auraient également augmentées. Face à ces changements, la situation du lynx roux au Québec nécessite une réévaluation. Par conséquent, nous avons analysé les données disponibles afin de clarifier la situation actuelle des populations de lynx roux au Québec. Entre 1980 et 1991 , la récolte de lynx roux au Québec était fortement corrélée avec la récolte de lynx roux au Maine, en Nouvelle-Écosse, en Ontario et au Vermont. Des corrélations entre les récoltes existaient aussi lorsque nous tenions compte de la période du pré-déclin (1980-1985) et de celui du déclin (1986-1991). Les extrapolations de la récolte du Québec basées sur la récolte de ses voisins soit le Maine, l' Ontario et le Vermont suggèrent une augmentation dans le nombre de lynx roux après 1991. La masse des mâles lynx roux avant 1991 était significativement plus petite que la masse des animaux capturés après 1991. Similairement, la masse des femelles lynx roux avant 1991 était significativement plus petite que la masse des animaux capturés après 1991. Le pourcentage des juvéniles dans la récolte avant 1991 était significativement plus élevé que le pourcentage des juvéniles dans la récolte après 1991. Par contre, le pourcentage des mâles dans la récolte n'a pas changé avant 1991 et après 1991. Parei llement, la taille des portées n' a pas changé avant 1991 et après 1991. La distribution des lynx roux capturés s'est graduellement étendue après la fermeture de la saison de récolte. Ces résultats démontrent que les populations de lynx roux au Québec se sont rétablies suite au déclin de 1986-1991.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Larivière, Serge
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Lynx Roux Rufus Population Gestion Conservation Quebec Province
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 févr. 2011 18:49
Dernière modification: 07 févr. 2011 18:49
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/117

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt