Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Effet du stress chez les femelles d'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) en période de maturation sexuelle sur les traits des premiers stades de développement

Deneault-Tremblay, Laurence (2016). Effet du stress chez les femelles d'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) en période de maturation sexuelle sur les traits des premiers stades de développement. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 81 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Chez les poissons, des facteurs maternels peuvent être transférés dans les oocytes en période de maturation sexuelle. L’état endocrinien des femelles pendant cette période peut donc influencer le développement de la progéniture. Lorsque des femelles sont soumises à un stress au cours de l’oogenèse, une élévation des concentrations de cortisol plasmatique est généralement observée chez celles-ci en raison de l’activation de la réponse au stress, concentrations qui se reflètent dans les œufs qu’elles produisent. Chez certaines espèces de poissons, le cortisol est connu pour avoir des effets néfastes sur la viabilité, la survie et la croissance des embryons. Afin d’évaluer la façon dont les effets d’un stress maternel prénatal se répercutent sur les traits des premiers stades de développement de l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis), des groupes de femelles, incluant des sous-groupes formés de sœurs, de la souche Laval ont été chroniquement stressées par émersions hebdomadaires ou nourries quotidiennement avec de la moulée contenant du cortisol pendant la période de maturation sexuelle. Des œufs produits par des femelles non stressées ont également été baignés dans du cortisol pendant trois heures avant la fécondation, de façon à isoler les effets du cortisol des effets généraux du stress maternel. La progéniture provenant de ces femelles et des œufs baignés dans le cortisol a été suivie et échantillonnée pendant les premiers stades de développement et comparée à la progéniture provenant de femelles contrôles. Les résultats démontrent que l’exposition des femelles à des conditions susceptibles d’augmenter leur niveau de stress n’a pas eu d’effets majeurs et prolongés sur les traits phénotypiques de la progéniture produite, puisque de façon générale le volume du sac vitellin à l’éclosion, le taux de mortalité, la taille à l’éclosion et la fréquence de malformations des alevins étaient similaires au groupe contrôle. En outre, tous les traits phénotypiques étudiés étaient similaires chez la progéniture provenant des œufs baignés dans le cortisol et celle provenant de femelles du groupe contrôle, à l’exception de la longueur à l’éclosion. Globalement, ces résultats suggèrent une tolérance élevée des embryons d’ombles de fontaine au stress maternel prénatal. -- Mot(s) clé(s) en français : cortisol, stress maternel prénatal, développement embryonnaire, traits phénotypiques, omble de fontaine. -- ABSTRACT: In fish, maternal factors can be deposited into oocytes during sexual maturation. The endocrine status of females during this period can therefore influence the development of offspring. Indeed, when females are subjected to a stress during oogenesis, elevated cortisol concentrations are usually observed in their plasma due to the activation of the stress response, concentrations that are also reflected in the eggs they produce. In some fish species, cortisol is known to have negative effects on viability, survival and growth of embryos. To investigate the effects of a prenatal maternal stress on phenotypic traits of early developmental stages of brook charr (Salvelinus fontinalis), females, including groups of sisters, from the Laval strain were chronically stressed by weekly emersions or fed daily with cortisol-enriched feed during sexual maturation. Eggs produced by non-stressed females were also bathed in cortisol for three hours before fertilization, to isolate the effects of cortisol from the general effects of maternal stress. Offspring from these females and from eggs that were bathed in cortisol were monitored and sampled during early developmental stages and compared to offspring from control females. Results demonstrate that exposure of females to conditions that may increase their stress level did not have major and prolonged effects on phenotypic traits of offspring: size of the yolk sac, length of fry, frequency of malformations and mortality at hatch were generally similar to those in the control group. In addition, all phenotypic traits studied were similar in offspring coming from eggs that had been bathed in cortisol and from females of the control group, except for size at hatch. Overall, these results suggest that farmed brook charr embryos may have a high tolerance to prenatal maternal stress. -- Mot(s) clé(s) en anglais : cortisol, prenatal maternal stress, embryonic development, phenotypic traits, brook charr.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Audet, Céline
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Aubin-Horth, Nadia
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés: Omble Fontaine Salvelinus Fontinalis Stress Maternel Exposition Cortisol Developpement Embryon Phenotype
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 24 avr. 2017 13:31
Dernière modification: 24 avr. 2017 13:31
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1166

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt