Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Évaluation de mesures d'atténuation des accidents routiers impliquant l'orignal

Leblond, Mathieu (2007). Évaluation de mesures d'atténuation des accidents routiers impliquant l'orignal. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 89 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Chaque année, les accidents routiers impliquant la grande faune sont à l'origine de pertes de vies humaines, de nombreux blessés et de coûts importants en dégâts matériels. Dans cette étude, de nouvelles mesures d'atténuation ont été évaluées afin de réduire le risque d'accident routier impliquant l'orignal (Alces alces) , soit l'aménagement des mares salines artificielles en bordure des routes et la clôture électrique. L'étude s'est déroulée dans la réserve faunique des Laurentides, un territoire où il survient de 40 à 70 accidents impliquant l' orignal chaque année. Les mares salines artificielles augmentent le risque de collision routière en attirant l'orignal en bordure des routes. Nous avons fait le suivi de 12 mares de bord de route durant trois étés consécutifs (2003-2005). Sept de ces mares ont été drainées et empierrées à l'automne 2004 afin d'empêcher l'orignal de s'y abreuver. Nous y avons installé des appareils de détection afin de recenser les visites et étudier le comportement des orignaux. Nous avons aussi mesuré les caractéristiques physiques, chimiques et environnementales de ces mares. Nous avons observé que la fréquentation des mares salines par les orignaux était corrélée au couvert latéral procuré par la végétation et à la disponibilité en eau. L'aménagement des mares salines a permis de diminuer le temps moyen passé aux mares par les orignaux. Le nombre de visites a diminué significativement durant la nuit, soit la période durant laquelle le plus de visites étaient recensées. Enfin, l'aménagement a empêché les orignaux de boire l'eau salée des mares. Ces résultats suggèrent que les orignaux devraient délaisser les mares salines aménagées avec le temps, diminuant ainsi le risque d'accident routier. Nous avons aussi testé l'efficacité de la clôture électrique à réduire le risque d'accident routier impliquant l'orignal à l'aide de relevés de pistes hebdomadaires et de la télémétrie GPS dans deux secteurs clôturés (5 et 10 km). Le nombre de pistes d'orignal recensées le long de la route dans les secteurs clôturés a diminué de ca. 80 % suite à l'installation des clôtures électriques. Environ 30 % des pistes d'orignal observées du côté de la route par rapport à la clôture ont été laissées par des orignaux qui ont traversé la clôture alors qu ' elle était électrifiée; la plupart des orignaux (38%) ont accédé au corridor routier par des ouvertures ou par les extrémités de la clôture. Les clôtures électriques étaient moins efficaces durant les chutes de courant occasionnelles.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Ouellet, Jean-Pierre
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Dussault, Christian
Informations complémentaires: Mémoire présenté à l'Université du Québec à Rimouski comme exigence partielle du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats. Publié aussi en version papier.
Mots-clés: Orignal Alces Accident Routier Mesure Attenuation Reduction Risque Efficacite Mare Salin Cloture ELectrique
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 07 févr. 2011 18:45
Dernière modification: 07 févr. 2011 18:45
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/116

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt