Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Les trains sous l'eau prennent-ils encore des passagers? ; suivi de Fragilité des espaces et fragmentation formelle dans Banc de brume ou Les aventures de la petite fille que l'on croyait partie avec l'eau du bain d'Aude

Lemieux, Joanie (2014). Les trains sous l'eau prennent-ils encore des passagers? ; suivi de Fragilité des espaces et fragmentation formelle dans Banc de brume ou Les aventures de la petite fille que l'on croyait partie avec l'eau du bain d'Aude. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de lettres et humanités, 208 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Le présent mémoire poursuit deux objectifs intimement liés. Dans un premier temps, il vise I'exploration de procédés littéraires relatifs à l'espace textuel et à la fragmentation formelle, par le truchement de l'écriture d'un recueil de nouvelles intitulé Les trains sous l'eau prennent-ils encore des passagers?. Dans un second temps, il vise à établir des liens de cohérence clairs entre les différentes manifestations de la thématique et de l'esthétique de la fragmentation dans le recueil de nouvelles Banc de brume, ou Les aventures de la petite fille que l'on croyait partie avec l'eau du bain, d'Aude. Le recueil Les trains sous l'eau prennent-ils encore des passagers? comporte dix nouvelles balisées par deux contraintes : d'une part, la fragmentation de la forme, qui passe notamment par l'insertion de silences narratifs et typographiques ; d'autre part, le développement de lieux faisant écho à certains traits de caractère des personnages, voire d'espaces seconds bâtis par les personnages eux-mêmes, mentalement et de toutes pièces. Le volet réflexif met en évidence l'omniprésence de la fragmentation et du morcellement dans le recueil Banc de brume, ou Les aventures de la petite fille que l'on croyait partie qvec l'eau du bain, d'Aude, en étudiant comment ils se manifestent dans l'espace restreint du corps feminin, dans les espaces où habitent les personnages, dans l'aspect visuel du texte ainsi que dans la narrativité. I1 cherche à montrer que puisque toutes ces manifestations sont un écho clair à la fragilité et à l'incomplétude des personnages, la discontinuité se révèle être, paradoxalement, une clef d'unité du recueil. Le volet réflexif est divisé en trois chapitres : « Espaces en morceaux », « Fragmentation formelle et silences » et « Retour sur la création ». Dans ce dernier chapitre, Joanie Lemieux revient sur sa pratique créatrice et sur l'influence de ses recherches sur Aude dans l'écriture de son recueil. -- Mot(s) clé(s) en français : Fragmentation, Nouvelle, Littérature québécoise, Aude, Espaces, Brièveté. -- ABSTRACT: The following master thesis has two goals closely linked together. Firstly, it focuses on the exploration of literary techniques concerning spaces in the story and fragmentation of the form through the writing of a short stories collection entitled, "Les trains sous l'eau prennent-ils encore des passager?". Secondly, its goal is to establish clear links of coherency between the various manifestations of both the theme and the esthetic of fragmentation in the short stories collection, "Banc de brume, ou Les aventures de la petite fille que l'on croyait partie avec l'eau du bain", by Aude. The book "Les trains sous l'eau prennent-ils encore des passagers?" contains ten short stories that have been guided by two constraints: first, the fragmentation of the form, which appears through the insertion of narrative and typographical silences and second, the development, in the text, of locations that respond to certain traits of the characters and spaces mentally created by the characters themselves, giving the impression of a space split in two. The essay highlights the omnipresence of fragmentation and subdivision in the short stories collection, "Banc de brume, ou Les aventures de la petite fille que l'on croyait partie avec l'eau du bain", by Aude, by studying how they manifest in the limited space of the feminine body as well as in other spaces such as the locations where the characters live, in the visual aspect of the text, and in narrativity. Its goal is to show that all these manifestations of fragmentation give the impresion of weakness and incompleteness felt by the characters, yet the subdivision and discontinuity become, paradoxically, the key of coherence of the whole book. This essay is divided in three chapters: « Espaces en morceaux », « Fragmentation formelle et silences » et « Retour sur la création ». In the last section, Joanie Lemieux comments her writing process and the influence of Aude's work on her own writing. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Fragmentation, Short story, Litterature of Quebec, Aude, Spaces, Brevity.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Deslauriers, Camille
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en Lettres en vue de l'obtention du grade de maître ès arts.
Mots-clés: Nouvelle Fragment Fragmentation Espace Litterature Quebecois Contemporaine 20s 20e 21s 21e Aude
Départements et unités départementales: Département de lettres et humanités > Lettres
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 févr. 2017 15:45
Dernière modification: 08 mars 2017 20:56
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1117

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt