Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Le jeu de société pour se relier à soi et aux autres en intervention familiale : analyse réflexive d'une pratique relationnelle en intervention sociale

Fortier, Jean-François (2015). Le jeu de société pour se relier à soi et aux autres en intervention familiale : analyse réflexive d'une pratique relationnelle en intervention sociale. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de psychosociologie et travail social, 132 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette recherche porte sur l'importance d'être en lien avec soi-même pour créer le lien avec l'autre. L'éducateur spécialisé utilise le vécu partagé pour créer le lien indispensable à la relation d'aide. Il est ici question d'un éducateur qui, de l'accompagnement des enfants, passe à l'accompagnement des parents ayant un enfant en difficulté. Le vécu partagé a été remplacé par le jeu de société pour recréer un contexte favorable à la création du lien. Inconsciemment, le professionnel réflexif et logique a trouvé le moyen de se relier à lui-même pour faciliter la relation à l'autre. Ce processus fait l'objet de cette recherche à partir de |a question suivante: « Quels sont les effets et le sens de I'utilisation du jeu de société dans ma pratique d'intervention auprès de familles ayant un enfant en dfficulté? » Le deuxième chapitre donne une définition des concepts utilisés les plus importants. On y retrouve une définition du jeu, des systèmes thérapeutiques et familiaux, du lien thérapeutique et de l'espace transitionnel (Winnicott, 1975). Le 3e chapitre informe le lecteur sur l'approche utilisée, le terrain de recherche et les méthodes de cueillette de données et d'analyse. Il s'agit d'une recherche à la première personne qui utilise l'approche herméneutique. Le croisement des savoirs formels, d'actions et existentiels (Galvani,2006) du chercheur fait émerger le sens de I'expérience. L'expérience s'est vécue en contexte de CLSC avec des familles ayant un enfant en difficulté. Les outils utilisés sont le journal de recherche, l'autoexplicitation, la grille d'analyse praxéologique, le récit de vie et l'analyse en mode écriture. Le chapitre 4 démontre un certain clivage d'émotions pendant l'intervention qui disparait pendant la période de jeu avec les familles, ce qui amène un questionnement sur le modèle relationnel du chercheur pour en arriver à mieux comprendre le modèle d'intervention. Le questionnement se poursuit sur la zone de confort de l'intervenant, de l'angoisse vécue en entrevue et de la transformation du système et de l'intervenant. La question de recherche est reprise en conclusion générale et répondue à partir de cinq sous questions soit: quel est le sens singulier du jeu pour l'intervenant; comment l'utilisation du jeu influence-t-elle la création du lien thérapeutique avec les familles; comment cette utilisation du jeu contribue-t-elle à transformer la pratique de l'intervenant; quels savoir-faire et savoir-être ont émergé de cette pratique : et en quoi cette pratique du jeu contribue-t-elle à transformer l'identité professionnelle de l'intervenant? -- Mot(s) clé(s) en français : Famille, éducation spécialisée, système thérapeutique, jeu, intervention, praxéologie, herméneutique, récit de vie, faire avec.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Galvani, Pascal
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en étude des pratiques psychosociales en vue de l'obtention du grade de maître.
Mots-clés: Education Specialise Jeu Societe Accompagnement Parent Enfant Difficulte Systeme Therapeutique
Départements et unités départementales: Département de psychosociologie et travail social > Psychosociologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 févr. 2017 19:53
Dernière modification: 09 mars 2017 18:18
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1103

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt