Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Utilisation du bivalve Portlandia arctica comme indicateur de variations environnementales dans deux fjords du Nunatsiavut (Labrador, Canada)

Chalut, Katrine (2014). Utilisation du bivalve Portlandia arctica comme indicateur de variations environnementales dans deux fjords du Nunatsiavut (Labrador, Canada). Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer de Rimouski, 78 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: À l'ère des changements environnementaux globaux, peu d'outils permettent d'évaluer l'ampleur des perturbations subies par le compartiment benthique des hautes latitudes et ce, sur une période s'échelonnant de la décennie au siècle. Dès lors, certains indicateurs biologiques tels que les bivalves constituent une ressource inestimable lors des reconstructions rétrospectives des conditions environnementales. Cette étude évalue l'impact des variations environnementales sur la dynamique de croissance annuelle de mollusques bivalves au moyen de la sclérochronologie. Des coquilles du mollusque déposivore Portlandia arctica provenant de deux fiords du Nunatsiavut, exposés ou non à un glacier, ont ainsi été étudiées. Compte tenu des perturbations anticipées au sein d'un fjord soumis à l'influence d'une masse glaciaire, l'hypothèse générale soutenue était que P. arctica devrait présenter une dynamique de croissance variable, voire ralentie, lorsqu'évoluant au coeur d'un tel environnement, comparativement à un fiord dépourvu de glacier. Des coquilles ont été ainsi récoltées en octobre 2010 au sein des fiords subarctiques Nachvak (avec masse glaciaire) (n = 31) et Saglek (sans masse glaciaire) (n = 30) (Nord du Labrador), puis leurs stries de croissance ont été analysées. Les taux de croissance annuels établis révèlent une différence significative entre les fiords (F1,21 = 5,59; p = 0,028). Cette disparité est potentiellement imputable aux apports en nourriture (phytodétritus), lesquels s'avèrent significativement plus élevés au coeur de Saglek, malgré des caractéristiques environnementales similaires entre les fords. Par ailleurs, alors que les indices de croissance standardisés semblent être expliqués par diverses combinaisons de facteurs environnementaux à l'échelle locale, les patrons de croissance ne sont pas corrélés à l'Oscillation Nord-Atlantique (ONA) à l'échelle régionale. Réagissant aux perturbations environnementales P. arctica pourrait somme toute constituer un indicateur fiable quant à la variabilité temporelle, permettant en outre des comparaisons à grande échelle spatiale. -- Mot(s) clé(s) en français : Sclérochronologie, variabilité environnementale, fjords du Nunatsiavut, glacier, Portlandia arctica. -- ABSTRACT: In an era of global environmental change, few tools enable to assess the extent of the disturbances affecting high latitudes benthic fauna from decadal to centennial time scales. Biological proxies such as bivalves are of an inestimable value for retrospective reconstructions of environmental conditions. This study assessed the impact of environmental variations on annual growth dynamics of bivalve molluscs by means of sclerochronology. Shells of the deposit feeder Portlandia arctica originating from two Nunatsiavut fjords, glaciated or not, were thus studied. Given the expected disturbances within a glaciated fjord, the general hypothesis was that P. arctica should present variable or even slowed down dynamics of growth while developing in such an environment, compared to an unglaciated fjord. Shells were collected in October 2010 within the subarctic fjords Nachvak (glaciated) (n = 31) and Saglek (unglaciated) (n = 30) (Northern Labrador) and growth layers were analyzed. The established annual growth rates revealed a significant difference between the fjords (F1,21 = 5.59, p = 0.028). Such disparity was potentially due to food inputs (phytodetritus) which appeared to be significantly higher within Saglek, despite similar environmental characteristics between the fjords. Moreover, while standardized growth indices could be explained by various combinations of environmental factors at a local scale, growth patterns could not be correlated with the North Atlantic Oscillation (NAO) on a regional level. While responding to environmental disturbances, P. arctica could be used as a reliable proxy for temporal variability, allowing further large-scale comparisons. -- Mot(s) clé(s) en anglais : Sclerochronology, environmental variability, Nunatsiavut fjords, glacier, Portlandia arctica.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Archambault, Philippe
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Nozais, Christian
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en océanographie en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés: Portlandia Arctica Bivalve Indicateur Variation Environnemental Fjord Nunatsiavut Sclerochronologie
Départements et unités départementales: Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) > Océanographie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 09 févr. 2017 18:25
Dernière modification: 08 mars 2017 21:02
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1090

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt