Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Élèves à risque au primaire : construction du concept des fractions au moyen de la musique indienne

Magnette, Yvon (2014). Élèves à risque au primaire : construction du concept des fractions au moyen de la musique indienne. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Unités départementales des sciences de l'éducation, 389 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (43MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: L'apprentissage des fractions, problématique chez bon nombre de jeunes au primaire, nécessite diverses approches didactiques. Les recherches récentes en sciences cognitives et neurosciences révèlent les 1iens entre musique et apprentissage, mais notre recension d'écrits révèle que le mode d'apprentissage visuo-spatial domine la découverte des fractions alors que l'emploi de la musique reste marginal. Le but de notre recherche est d'explorer le lien reliant le rythme au concept de fraction. Nous explorons la pratique rythmique du nord de l'Inde pour découvrir ce concept, et pensons que la musique permet aux élèves en difficulté de le découvrir en construisant une réponse juste mais différente des approches traditionne lles . Le cadre théorique fait référence à trois domaines pertinents dans le cadre de notre recherche : l'enseignement de la musique, celui des mathématiques et les recherches interdisciplinaires sur la musique, la cognition et les apprentissages. L'activité consiste à réaliser des groupes rythmiques asymétriques, en frappant dans les mains chaque fois qu'une occurrence commune apparaît. La démarche de recherche exploratoire et inductive, inspirée du paradigme phénoménologique, implique un groupe mixte de sept élèves du 2ème cycle du primaire, présentant des difficultés d'apprentissage en mathématique. Un modelage de l'activité musicale est réalisé, sans faire référence au concept de fraction, afin de laisser aux participants la liberté d'explorer des solutions au problème posé. Les données, récoltées durant les activités et entrevues semi-dirigées, proviennent de la captation audio-vidéo des observations et d'un journal de bord consignant l'environnement des séances. L'analyse des données utilise l'écriture et la réécriture comme praxis d'analyse inspirée de la théorisation ancrée, et permet de dégager les éléments liés au concept de fraction ainsi que les perceptions des participants. La discussion révèle que cinq sujets ont exprimé des améliorations possibles en mathématique, trois d'entre eux ont mobilisé des stratégies mathématiques pour résoudre le problème posé, et un en particulier a dessiné et fractionné une ligne du temps pour définir le momentum commun. Cette recherche montre que la musique permet de travailler les aspects qualitatifs de l'apprentissage et d'aborder l'abstraction propre aux mathématiques. Elle permet également de redonner à la musique un rôle privilégié dans l'apprentissage. -- Mots clés : enseignement, apprentissage, mathématique, construction , fraction , musique, rythme, qualitative, exploratoire, phénoménologique. -- ABSTRACT: Leaming fractions, a difficulty among many young people in primary, requires various teaching approaches. Recent research in cognitive science and neuroscience reveals connections between music and leaming, but our review of the literature reveals that visualspatial leaming style dominates the discovery of fractions while the use of music remains marginal. The goal of our research is to explore the relationship between rhythm and the concept of fraction. We explore the rhythmic practice of northem lndia to discover this concept, and believe that music allows pupils to discover it by building a correct answer but different of traditional approaches. The theoretical framework refers to three relevant areas within the framework of our research: the teaching of music, mathematics and interdisciplinary research on music, cognition and leaming. The activity consists of producing asymmetrical rhythmic groups, clapping hands every time a common occurrence appears. This exploratory and empirical research, inspired by the phenomenological paradigm, involves a mixed group of seven students from grade three and four, with leaming difficulties in mathematics. A modeling of musical activity is made, without reference to the concept of fraction, to allow pa11icipants the freedom to explore solutions to the problem. The data, collected during the activities and semistructured interviews, origin from audio-video recordings of observations, and a logbook documenting environmental sessions. Data analysis uses writing and rewriting, as praxis analysis inspired by the grounded theory, and reveals the elements related to the concept of fraction and perceptions of the participants. The discussion revealed that five subjects expressed possible improvements in mathematics, three of them have mobilized mathematical strategies to solve the problem, and one in particular has drawn and split a timeline to define the common momentum. This research shows that music can work the qualitative aspects of leaming and address clean abstraction in mathematics. It also helps to give back the music a privileged role in learning. -- Keywords: teaching, leaming, math, engineering, fraction, music, rhythm, qualitative, exploratory, phenomenological.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Fournier, Sonia
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le carde du programme de maîtrise en éducation en vue de l'obtention du grade de Maître ès arts (M. A.)
Mots-clés: Fraction Mathematique Enseignement Apprentissage Difficulte Musique Eleve Ecole Primaire Inde Rythme
Départements et unités départementales: Unités départementales des sciences de l’éducation > Enseignement préscolaire-primaire (Rimouski et Lévis)
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 mai 2016 17:20
Dernière modification: 06 mai 2016 17:20
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1052

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt