Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Évaluation empirique de la précision du suivi télémétrique Argos dans le Haut-Arctique et implications pour l'estimation de domaines vitaux

Christin, Sylvain (2014). Évaluation empirique de la précision du suivi télémétrique Argos dans le Haut-Arctique et implications pour l'estimation de domaines vitaux. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 67 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: Le suivi satellitaire Argos est l'une des technologies majeures utilisées pour étudier le mouvement animal en milieu naturel. Cependant, les localisations Argos sont parfois imprécises ; il devient alors nécessaire de quantifier cette erreur afin de ne pas nuire à l'interprétation des données au fil des analyses. Diverses méthodes de filtrage ont été développées, généralement dans le but d'améliorer des jeux de données de mauvaise qualité ; toutefois, leur précision et leur efficacité ont rarement été étudiées sur des données de bonne qualité. Les objectifs de cette étude étaient d'évaluer empiriquement la précision du suivi satellitaire par des tests expérimentaux statiques et mobiles dans une zone considérée comme offrant des conditions optimales pour la technologie Argos, de comparer différentes méthodes de filtrage pour voir comment elles amélioraient la qualité des jeux de données et d'évaluer comment les erreurs de localisation impactaient l'estimation de la taille du domaine vital, une métrique biologique courante utilisée en écologie spatiale. Nous avons pour cela couplé des émetteurs Argos à des récepteurs GPS dans un environnement terrestre polaire, l'île Bylot, Nunavut. Nous avons ensuite réalisé des simulations afin d'évaluer comment les erreurs Argos pouvaient influencer les estimations de domaines vitaux à une échelle spatiale relativement petite (dans des rayons < 5000 m). Notre erreur statique était parmi les plus basses rapportées pour cette technologie mais l'imprécision augmentait grandement avec le mouvement des colliers. Les plus importantes améliorations dans la précision des localisations ont été obtenues en ne conservant que les meilleures classes de localisation Argos (Le3 et 2) mais les deux autres filtres utilisés ont fourni des estimations de tailles de domaines vitaux comparables tout en conservant davantage de localisations. La surestimation de la taille des domaines vitaux dépendait de l'échelle spatiale et de la méthode d'estimation utilisée, mais pouvait être aussi basse que 10%. Nous considérons la technologie Argos comme appropriée pour des études sur des animaux terrestres dans des environnements polaires, mais nous recommandons de toujours filtrer les données et de quantifier l'erreur avant chaque analyse. -- Mots clés: Argos, télémétrie satellite, évaluation de l'erreur, domaine vital, OPS, milieux polaires. -- ABSTRACT: Argos satellite telemetry is one of the major technologies used to track free-ranging animais. However, provided locations are sometimes inaccurate and it becomes necessary to quantify this error to prevent erroneous interpretation of the data. In order to improve Argos datasets, various filtering methods have been developed. These filters were usually created to improve datasets with a high proportion of bad-quality locations; however, their accuracy and their efficiency have rarely been evaluated on high-quality datasets. The objectives of this study were to evaluate empirically the accuracy of the Argos satellite telemetry in experimental static and mobile tests in an area that was believed to provide optimal conditions for Argos technology, to compare different filtering methods to see how they improved the quality of the datasets and to evaluate how Argos errors might impact the estimated home-range size, a biological metric frequently used in spatial ecology. We coupled Argos transmitters to GPS receivers in experimental static and mobile tests in a terrestrial polar environment, Bylot Island, Nunavut. We then performed simulations aiming at evaluating how Argos errors might impact home-range estimations at a relatively small spatial scale «SOOO-m radius). Our static error estimates were among the lowest reported for this technology but inaccuracy greatly increased with movement. The best improvements in location accuracy was obtained by keeping only the best Argos classes (Le3 and 2) but the two other filters gave comparable home-range size estimates while retaining more locations. Overestimation of home-range size was dependent on the spatial scale and the estimation method used but could be as low as 10%. We consider Argos telemetry to be appropriate for studies on terrestrial animais in polar environments, but we recommend always filtering the datasets and quantifying the error before analyses are performed. -- Keywords: Argos, satellite telemetry, error quantification, home range, GPS, polar environments.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: Berteaux, Dominique
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: St-Laurent, Martin-Hugues
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de maître ès sciences.
Mots-clés: Telemetrie Satellite Argos Precision Erreur Domaine Vital Milieu Arctique Polaire
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 mai 2016 18:21
Dernière modification: 06 mai 2016 18:21
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1036

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt