Collections de documents électroniques
RECHERCHER

Estimation des densités d'ours noirs par CMR et génotypage des poils : améliorations et perspectives liées au suivi télémétrique GPS

Chicoine, Christine (2014). Estimation des densités d'ours noirs par CMR et génotypage des poils : améliorations et perspectives liées au suivi télémétrique GPS. Mémoire. Rimouski, Québec, Université du Québec à Rimouski, Département de biologie, chimie et géographie, 93 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

RÉSUMÉ: La gestion de l'ours noir au Québec est basée sur des modèles de simulation offrant moins de précision que des inventaires. L'objectif principal de ce projet était d'améliorer la méthode d' inventaire des populations d'ours noirs basée sur la reconnaissance individuelle par l'analyse génétique de poils. Plus précisément, nous voulions évaluer le respect de la prémisse d'équiprobabilité de capture entre les individus et étudier les facteurs spatiotemporels influençant l'utilisation d'une station de collecte de poils par les ours tels que la date de son installation, la période de l'été et les caractéristiques de l'habitat entourant la station. Pour ce faire, nous avons simultanément récolté des poils d'ours et réalisé un suivi télémétrique GPS d' individus au nord-est du Saguenay-Lac-St-Jean à l' été 2011. L'inventaire nous a permis d'estimer la densité d'ours noirs à 2,56 individusllO km2 (IC95 % : l,53 - 4,26) dans l'aire d'étude. Le modèle le plus parcimonieux indique' que la probabilité de capture a varié dans le temps et était hétérogène entre les individus, et que l'étendue spatiale sur laquelle la probabilité de capture diminuait était également hétérogène entre les individus. Nos résultats suggèrent que tous les ours sélectionnaient les stations, peu importe leurs caractéristiques individuelles. La probabilité d' utilisation des stations augmentait avec le temps écoulé depuis leur installation et ces dernières étaient davantage utilisées durant la période de forte abondance en petits fruits. Ces résultats pourraient être liés à l'augmentation des taux de déplacement observée durant cette période. La probabilité d'utilisation des stations se stabilisait toutefois à partir de 39,7 jours suivant leur installation. Aucune variable d'habitat en périphérie des stations n'était liée à leur probabilité d'utilisation. De nos résultats découlent certaines recommandations permettant d'améliorer ce type d'inventaire, notamment la réduction de la durée d' inventaire à un maximum de 6 semaines, le démarrage plus tardif de l'échantillonnage (-fin juillet -début août), l'augmentation de la densité des stations jusqu'à 1 station/10km2) et l'installation des stations à proximité des chemins. Nous jugeons cette méthode très prometteuse à condition de réduire au maximum les sources d'erreurs de génotypage. -- Mots clés: méthodes non invasives d'estimation d' abondance, ours noir, génotypage des poils, suivi télémétrique GPS, capture-marquage-recapture, analyse de sélection d'habitat, caractéristiques individuelles, équiprobabilité de capture, facteurs spatio-temporels, réponse comportementale. -- ABSTRACT: Management of black bear in the Province of Quebec is based on simulation models that give less accu rate population estimates than field surveys. The main purpose of this project was to improve the black bear survey method based on individual identification by genotyping hair samples. We spec ifically evaluated the postulate of equiprobability of capture among individuals and examined the spatio-temporal factors influencing the use of a station by bears, such as the installation date, the period and the characteristics of the habitat surrounding the station. To do so, we simultaneously collected hairs at hair snag stations and conducted a GPS telemetry program in northeastem Saguenay-Lac-St-Jean in summer 2011. The survey allowed us to estimate black bear density to 2.56 individualsll 0 km2 (95% CI: 1.53 - 4.26) in our study area. The most parsimonious model indicates that the probability of capture varied with time and that it was heterogeneous between individuals; the spatial extent on which the capture probability decreases was also heterogeneous between individuals. Our results demonstrated that bears selected baited stations, no matter their individual characteristics. The probability of a station being visited by a bear increased with the time elapse since its installation and was higher during the period when berries were abundant which cou Id be explained by the increased movement rates during that period. The probability of using a station stabilized 39.7 days after installation, and was not related to any specific habitat characteristics. Based on our results, we recommend to reduce survey duration to a maximum of 6 weeks, to begin sampling in late July or early August, to increase the hair snag station density up to 1 station/l0 km2 and to install stations along roads. We believe that the method we propose is very promising, but specific attention shou ld be devoted to minimise sources of genotyping errors. -- Keywords : non invasive survey methods, black bear, genotyping hair samples, GPS telemetry monitoring, capture-mark-recapture, resource selection function, individual characteristics, equiprobability of capture, spatio-temporal factors, behavioral response.

Type de document: Thèse ou Mémoire (Mémoire)
Directeur de mémoire/thèse: St-Laurent, Martin-Hugues
Co-directeur(s) de mémoire/thèse: Dussault, Christian
Informations complémentaires: Mémoire présenté dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de la faune et de ses habitats en vue de l'obtention du grade de M. Sc. maître ès sciences.
Mots-clés: Ours Noir Ursus Americanus Estimation Abondance Inventaire Densite Genotype Poil
Départements et unités départementales: Département de biologie, chimie et géographie > Biologie
Déposé par: DIUQAR UQAR
Date de dépôt: 06 mai 2016 18:14
Dernière modification: 06 mai 2016 18:15
URI: http://semaphore.uqar.ca/id/eprint/1035

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt